pilote f1 esports alfa romeo

La F1 va utiliser les pilotes Esports pour « tester » de nouvelles règles

La Formule 1 travaillera avec ses principaux pilotes de la série Esports pour simuler les changements de règles proposés pour leurs homologues du monde réel.

Après son lancement initial en 2017, la série Esports de la F1 a terminé sa troisième saison l’année dernière avec le soutien des 10 équipes de la grille, alors que les joueurs se disputaient la victoire pour se partager 500 000 dollars.

La F1 a utilisé jusqu’à présent ses propres simulations pour essayer d’évaluer les changements potentiels de règles sportives pour l’avenir, comme l’introduction de courses sprint sur une grille inversée et qui a finalement été rejetée pour 2020.

Pat Symonds, le directeur technique de la F1, a révélé que désormais la Formule 1 utiliserait les meilleurs pilotes de la série Esports pour « tester » les potentiels changements de réglementation dans la catégorie reine du sport automobile.

« Ce qui est le plus compliqué, c’est la partie humaine. L’un des modèles que nous avons évoqués est que la formation de la grille actuelle fait huit mètres, et nous ne savons pas si  c’est la bonne façon de faire ou pas. » explique Pat Symonds.

« Si vous voulez étudier quel serait l’effet d’une grille deux par deux, la physique vous dira que les voitures prendront toutes le même départ, elles arriveront toutes au premier virage dans le même ordre. Mais ce n’est pas vraiment comme ça. »

« Nous devons comprendre, eh bien, aurons-nous réellement un premier tour plus excitant, ou aurons-nous juste beaucoup d’accidents? Nous ne voulons évidemment pas perdre la moitié de la grille dès le premier tour. »

« La seule façon de savoir est de mettre le côté humain dans la boucle. Les équipes ont des humains dans le simulateur, mais elles recherchent la performance optimale. De notre côté, nous recherchons quelque chose de différent. »

« Ce que j’espère, c’est qu’avant la fin de cette année nous utiliserons certains de nos pilotes de la série Esports pour tester réellement certaines de nos idées concernant les changements de réglementations sportives. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

sebastian Vettel ferrari

Coulthard estime que Vettel pourrait vivre sa dernière saison chez Ferrari en 2020

williams orlen f1 sponsor

PKN Orlen n’exclut pas l’idée de créer sa propre écurie de F1