sebastian vettel monza ferrari

La FIA explique la différence de sanction entre Vettel et Stroll au GP d’Italie

Le directeur de course de la FIA, Michael Masi, a donné une explication sur la différence de pénalité entre Lance Stroll et Sebastian Vettel au Grand Prix d’Italie ce dimanche.

Ce dimanche en course à Monza, Sebastian Vettel s’est retrouvé en tête à queue à l’entrée de la chicane Ascari, provoquant un enchaînement d’incidents lorsqu’il a voulu revenir en piste.

Le pilote Ferrari a percuté la Racing Point de Lance Stroll lorsqu’il est revenu sur la piste, ce qui a fait partir le pilote canadien en tête à queue à son tour.

Stroll, qui était alors en plein milieu de la piste, a lui aussi voulu revenir dans le sens de la marche, mais à ce moment-là, la Toro Rosso pilotée par Pierre Gasly arrivait et le Français a été obligé de se jeter dans les graviers à la sortie d’Ascari pour éviter le contact.

La direction de course n’a pas tardé à réagir et a immédiatement sanctionné Sebastian Vettel d’un stop and go de dix secondes et de trois points de pénalité sur son permis à points. Lance Stroll pour sa part n’a écopé que d’un Drive Through pour sa manœuvre dangereuse.

« Concrètement, la différence entre les deux, c’est que dans le cas de Sebastian il y avait le fait de reprendre la piste de façon dangereuse, puis le fait de provoquer un accrochage. » explique Michael Masi, le directeur de course de la FIA.

« Dans le cas de Lance et Pierre, il n’y avait que le fait de reprendre la piste de façon dangereuse, c’est la différence entre les deux pénalités distribuées. »

Sebastian Vettel a terminé le Grand Prix d’Italie à la treizième place et à plus d’un tour de son coéquipier Charles Leclerc, qui a remporté l’épreuve ce dimanche. Lance Stroll pour sa part a terminé au douzième rang.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Renault f1 grand prix d'italie 2019 nico hulkenberg

Renault F1 souligne les progrès de son moteur « si ouvertement critiqué dans le passé »

pneus 18 pouces pirelli F1

Renault F1 va tester les pneus Pirelli 18 pouces cette semaine sur le Paul Ricard