Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

F1, Formule 1 – les dernières actualités en directF1, Formule 1 – les dernières actualités en direct

Grand Prix de Monaco

LA FIA n’enquêtera pas sur le crash de Perez à Monaco pour l’instant

MONTE-CARLO, MONACO - MAY 28: Sergio Perez of Mexico driving the (11) Oracle Red Bull Racing RB18 on track during qualifying ahead of the F1 Grand Prix of Monaco at Circuit de Monaco on May 28, 2022 in Monte-Carlo, Monaco. (Photo by Mark Thompson/Getty Images)

Le président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, a déclaré que l’instance dirigeante n’hésiterait pas à ouvrir une enquête si besoin concernant le crash dont a été victime le pilote Red Bull Sergio Perez aux qualifications du Grand Prix de Monaco plus tôt cette saison.

Après la controverse qui a émergé au Grand Prix du Brésil lorsque Max Verstappen a refusé d’échanger sa position avec son coéquipier Sergio Perez (à lire ici), des rumeurs ont suggéré que le Néerlandais a cherché à se venger parce que le Mexicain aurait délibérément crashé sa monoplace en Q3 afin d’empêcher Max Verstappen de décrocher la pole position dans les rues de la Principauté; un scénario catégoriquement démenti par Sergio Perez ce jeudi à Abou Dhabi.

Bien que la FIA n’a dans l’immédiat aucune intention d’ouvrir une enquête sur cet incident qui fait désormais partie du passé, le président de l’instance dirigeante a laissé entendre qu’une éventuelle enquête pourrait être lancée à l’avenir si d’autres éléments venaient étayer ces rumeurs.

“Personne ne m’a dit qu’il allait y avoir une enquête de notre côté.” a déclaré Ben Sulayem ce vendredi à Abou Dhabi devant les médias.

“Mais s’il y a quelque chose à étudier, nous en serons plus qu’heureux. Ce que je peux dire, c’est que je ne suis pas timide ni effrayé à l’idée de lancer [une enquête] s’il y a un problème. Je ne cacherai rien. je serai même le premier à lever la main et à dire s’il y a eu un problème avec la FIA.”

“Sinon, si je ne peux pas faire cela, vous ne vous améliorerez jamais et n’évoluerez jamais. Ça, je peux vous le garantir.”

Ce ne serait pas la première fois que la FIA lancerait une enquête après coup, puisqu’on se souvient de l’enquête lancée en début d’année après le très controversé Grand Prix d’Abou Dhabi 2021 et qui a mené au limogeage de l’ancien directeur de course de la FIA, l’Australien Michael Masi.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.