F1 - La FIA évoque "la possibilité" de remplacer Michael Masi
in

La FIA évoque « la possibilité » de remplacer Michael Masi

Pour la première fois depuis le très controversé Grand Prix d’Abou Dhabi 2021, l’un des membres de la FIA – en l’occurrence Peter Bayer, récemment nommé secrétaire général pour le sport automobile à la tête du département monoplace – a admis qu’il pourrait y avoir un changement dans la structure de la direction de course avant le début de la saison 2022 de F1.

L’instance dirigeante du sport procède actuellement à un examen approfondi de la dernière course de la saison 2021, lorsque les règles de la voiture de sécurité n’ont pas été correctement suivies par le directeur de course Michael Masi. Lorsque la course a repris pour un dernier tour, le pilote Red Bull Max Verstappen, avec des pneus neufs, a dépassé le leader Lewis Hamilton, avec des pneus usés, pour battre le pilote Mercedes vers la course au titre.

Le résultat a provoqué un tollé général car Michael Masi a semblé outrepasser les règles concernant le fonctionnement de la voiture de sécurité, après avoir subi la pression des patrons des deux équipes en lice pour le titre. L’Australien n’a pas suivi les règles de deux manières différentes à Yas Marina – la première sur la gestion des voitures dédoublées et l’autre sur le moment du redémarrage de la course.

A la suite de ce Grand Prix controversé, la FIA travaille sur une nouvelle structure de direction de course, comme l’a rapporté la BBC ce jeudi, et Peter Bayer a déclaré que cela impliquerait probablement de partager les responsabilités que Masi détenait auparavant entre un certain nombre de personnes différentes, mais cela ne signifie pas pour autant que Masi sera automatiquement écarté par la FIA, même si Bayer a déjà évoqué le sujet avec Michael Masi.

« Michael a fait un super travail à bien des égards. Nous le lui avons dit. Mais nous lui avons dit aussi qu’il y avait la possibilité qu’il y ait un nouveau directeur de course. » a déclaré Bayer, cité par la BBC.

« Nous envisageons de répartir les différentes tâches du directeur de course, qui est également directeur sportif et délégué à la sécurité. C’est tout simplement trop, ces rôles seront répartis entre plusieurs personnes et cela réduira la charge du directeur de course. »

L’une des solutions envisagées pour aider le directeur de course est de mettre en place une sorte de « back room » à Genève dans les locaux de la FIA, similaire à ce que font déjà les équipes de Formule 1 lors d’un week-end de course avec des ingénieurs présents sur les circuits et d’autres suivant l’évolution de la situation depuis l’usine.

Peter Bayer a également confirmé que les chefs d’équipe ne pourront plus discuter directement avec le directeur de course durant un Grand Prix, mais devront d’abord passer par un intermédiaire faisant office de « tampon » entre les équipes et la direction de course : « Les chefs d’équipe pourront et devront poser des questions, mais nous voulons introduire un tampon avec un employé qui accepte ces demandes. A l’avenir, le directeur de course pourra alors se concentrer sur sa tâche et ne sera plus distrait. »

Autre point évoqué, la fin d’une course sous voiture de sécurité. Peter Bayer a expliqué que les équipes ont déjà été interrogées pour savoir si elles étaient toujours d’accord sur le fait de ne pas terminer un Grand Prix derrière une voiture de sécurité et elles ont toutes confirmé qu’il ne fallait pas terminer une course de cette manière.

Concernant des décisions, Bayer a également souligné qu’il n’était pas en mesure de prendre les décisions seul et qu’il devrait d’abord soumettre au président de la FIA, Mohammed Ben Sulayem, ses plans et que les deux hommes conviendraient alors d’une proposition qui serait ensuite soumise au vote du Conseil Mondial du sport automobile qui se tiendra à Bahreïn en mars. Cependant, tous les plans évoqués par Peter Bayer seront tout de même présentés aux équipes de Formule 1 dans le cadre d’une réunion programmée le 14 février.

Concernant les résultats du Grand Prix d’Abou Dhabi, Peter Bayer a clairement laissé entendre que les différentes décisions qui seront connues dans les prochaines semaines n’auront aucun impact sur les résultats de la dernière course de la saison 2021.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 commentaires

    • Le dédoublement dans ce cas précis n’est pas dans le règlement.
      Sans ce tour de passe passe de Massi, Max n’aurait jamais pu gagner un Grand Prix mené de bout en bout pas Lewis.
      Les pneus n’y sont pour rien. Les tentatives pour gagner par Red Bull en profitant de tous les arrêts possibles pour changer les pneus étaient bien tentés.
      Mais le fait est que le championnats a été volé à Lewis.

      • Masi prétend User d’un article lui donnant le droit d’agir comme il l’entend avec la savety car .

        Je n’ai, pas plus que vous, étudié ou lu ce règlement.

        Pour le moment, il a raison. Après, il sera de toute façon trop tard.

sebastien-ogier-f1

Sebastien Ogier prend la défense d’Hamilton : « Il a été volé »

f1-las-vegas-news

La Formule 1 à Las Vegas à partir de 2023 ?