circuit de singapour

La FIA travaille pour trouver une solution au problème de double drapeau rouge

Michael Masi assure que la FIA fait son possible pour régler le problème de double drapeau rouge rencontré au Grand Prix d’Italie.

A Monza, Valtteri Bottas s’était initialement vu refuser un chrono car les chronométreurs pensaient qu’il n’avait pas franchi la ligne de chronométrage avant le drapeau rouge provoqué par la sortie de piste de Kimi Raikkonen dans la Parabolica. Mais son chrono a été rapidement rétabli lorsque la FIA s’est aperçue de son erreur.

Michael Masi, le directeur de course de la FIA, a expliqué qu’une telle erreur était possible parce que deux humains doivent obligatoirement appuyer sur deux boutons différents pour déclencher le drapeau rouge en piste.

Le premier bouton est actionné par le directeur de course lui-même et le second par le responsable des systèmes de contrôle de la course, Colin Haywood.

« C’était exactement le même problème que nous avons rencontré à Bakou. » explique Michael Masi, le directeur de course de la FIA.

« C’est un problème que nous examinons, mais ce n’est pas aussi facile que tout le monde le pense, parce que deux systèmes isolés doivent communiquer ensemble. Pour parler plus clairement, le panneau lumineux de départ est celui qui est connecté aux moniteurs de chronométrage. Il s’agit donc d’un système de verrouillage complet. »

« Lorsque j’appuie sur le bouton d’abandon cela indique au chronomètre de s’arrêter. L’autre partie des panneaux lumineux, pour ce qui concerne les drapeaux rouges, la VSC et la SC, sont contrôlés par Colin Haywood, donc il y a bien deux actions de la part de deux humains distincts pour transmettre le signal. »

« Nous avons déjà examiné la manière dont les deux peuvent communiquer, mais ce n’est pas si facile que cela. Mais ce n’est pas quelque chose qui a été ignoré, contrairement aux croyances populaires. »

« Les responsables étudient la question de façon efficace, et nous allons faire en sorte que les deux communiquent ensemble. »

La FIA reste confiante quant au fait de trouver une solution ce week-end avant le Grand Prix de Singapour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

romain grosjean haas

Romain Grosjean heureux de continuer avec Haas en 2020

Lando Norris

Lando Norris aimerait plus de sévérité dans les catégories inférieures