kimi raikkonen alfa romeo

Le Grand Prix de Singapour reste une course comme une autre pour Kimi Raikkonen

Alors que tout le monde souligne depuis quelques jours la difficulté de courir dans la fournaise de Singapour, pour Kimi Raikkonen, il s’agira d’une course comme une autre.

Le tracé de Singapour est considéré par les pilotes comme le circuit le plus difficile du calendrier en raison de la chaleur ambiante, du taux d’humidité élevé et de ses 23 virages.

Ce nombre important de virages empêche tout simplement les pilotes de se reposer à Singapour, alors que les lignes droites présentes sur le tracé sont si courtes qu’elles permettent à peine de respirer quelques secondes pour tout de suite repartir dans une série de courbes.

Mais pour Kimi Raikkonen, qui n’en est pas à son tout premier Grand Prix de Singapour, ce week-end de course ressemblera à tous les autres, alors que l’objectif restera aussi le même pour l’équipe.

« Spa et Monza ne se sont pas bien passés, mais c’est du passé. » a déclaré le pilote Alfa Romeo Kimi Raikkonen.

« Tout le monde parle de l’humidité à Singapour et de la course nocturne, mais au final, ce n’est pas vraiment si différent des week-ends de course habituels. »

« Notre objectif pour cette course ne change pas: nous devons faire du bon travail à chaque session, car c’est le seul moyen de prendre la tête du milieu de peloton qui est très compétitif. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

grand prix de singapour 2019

Grosjean sur le GP de Singapour : « Une piste difficile, vous devez respecter le circuit »

robert kubica

Dans le cas où Williams ne le conserve pas en 2020, Robert Kubica a un plan B