La Formule 1 dément les « Fake news », Rosberg n’a pas été banni des paddocks

La Formule 1 vient de nous confirmer que Nico Rosberg n’était absolument pas interdit de paddock, alors qu’une rumeur stupide qui affirmait le contraire courrait depuis quelques jours.

L’ancien pilote Mercedes, et accessoirement champion du monde 2016 de Formule 1, n’est pas à Bakou ce week-end en raison d’un problème d’ordre administratif avec son accréditation.

Un porte parole de la Formule 1 a confirmé que les rumeurs selon lesquelles Nico Rosberg avait été banni des paddocks étaient bien fausses.

« C’est drôle de voir comment les Fake news peuvent se propager si rapidement. Nico Rosberg a simplement mal utilisé son pass en Chine, il s’est immédiatement excusé. » déclare le porte parole de la F1.

« Il obtiendra bien évidemment son pass pour la prochaine course.  Il sera bien à Monaco, il n’a pas été banni. »

En réalité, l’Allemand avait prêté son pass à son cameraman à Shanghai, mais le service d’ordre du paddock a rapidement découvert la supercherie et l’a expulsé de la grille de départ.

L’Allemand est actuellement en vacances et suit de bien évidemment de près l’actualité de la Formule 1. Il a d’ailleurs posté une vidéo sur son compte Youtube dans laquelle il met en cause Ferrari pour le crash dont a été victime Charles Leclerc ce samedi à Bakou.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

kimi raikkonen alfa romeo racing

Officiel : Kimi Raikkonen exclu des qualifications

red bull bakou gasly

Officiel : Pierre Gasly reçoit une nouvelle pénalité