podium seb vettel gp monaco 2019

La presse italienne félicite Vettel, qui a offert à Ferrari son meilleur résultat de l’année à Monaco

Pour la première fois depuis le début de la saison, la presse italienne a fait écho du bon résultat obtenu par Sebastian Vettel au Grand Prix de Monaco.

Second sur le podium de Monaco, Sebastian Vettel a signé le meilleur résultat de la Scuderia Ferrari depuis le début de la saison 2019, alors que son coéquipier Charles Leclerc a dû abandonner ce dimanche en principauté.

Les principaux journaux du pays applaudissent ce lundi la belle performance du pilote allemand, mais n’hésitent pas à critiquer une fois de plus la stratégie de Ferrari [en qualifications] et le manque d’impatience du jeune Charles Leclerc en course.

La Repubblica : « Pour la Scuderia Ferrari, qui est sortie des qualifications avec les os brisés, il y a au moins eu la consolation d’un podium avec l’Allemand. »

« Vettel a fait tout son possible avec une Ferrari pas encore au niveau de la Mercedes. Ce fut une seconde place inattendue. »

« Tandis que le pauvre Leclerc, qui partait presque de Nice, ne pouvait rien faire sur une piste aussi étroite que Monaco, mais nous a tout de même fait rêver avec deux dépassements fous, ce que personne n’avait osé faire, applaudissements. »

La Gazetta Dello Sport : « La seconde place de Vettel à l’arrivée du Grand Prix de Monaco est le meilleur résultat de Ferrari cette saison. Leclerc nous a offert un peu de spectacle en début de course, avant de s’en aller. »

Il Giornale : « Hamilton gagner, Vettel est second grâce à Verstappen. C’est tout de même une belle deuxième place pour Vettel, auteur d’une belle course. Course désastreuse pour Leclerc en revanche. »

Corriere Della Serra : « Vettel a bien joué, mais Ferrari doit maintenant tout miser sur Leclerc. le GP de Monaco nous a fait comprendre une chose: Charles a de la classe et un courage inné et maintenant Binotto doit le favoriser. »

« La mauvaise gestion des qualifications du Grand Prix de Monaco, qui a compromis le talent mais aussi le plan de victoire du jeune Charles Leclerc, restera dans l’histoire, Charles a couru avec une rage plus que justifiée. »

« Vettel mérite une salve d’applaudissements cette fois-ci: il a dirigé une course intelligente, il est resté à l’écart des problèmes et a ramené à la maison autant de points que possible. »

« Charles au contraire s’est retrouvé brisé. Après son élimination en Q1, il a voulu montrer de quoi il était capable, son premier dépassement était spectaculaire, il a ensuite voulu exagérer et l’a payé. »

« Mais finalement, c’est Ferrari qui l’a mis dans cette situation. Il doit aussi grandir, tout comme les hommes en rouge. »

La Stampa : « Quelque chose a changé à Monaco: il n’y a pas eu de doublé Mercedes. Cela devrait redonner un peu le moral à ceux qui sont en rouge pour le reste du championnat. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

flavio briatore

Briatore sur l’erreur de Ferrari à Monaco : « Tout le monde sait que la piste évolue »

eric boullier mclaren

Eric Boullier n’exclut pas un retour en F1