Lando Norris : « Je ne peux pas piloter salement »

Lando Norris, qui a rejoint l’équipe McLaren en 2019 en tant que pilote titulaire, admet qu’il a toujours eu une réputation de pilote « gentil » dans les catégories inférieures.

Depuis ses débuts en Karting, Lando Norris n’a jamais voulu être agressif en piste contre ses concurrents, et cela l’a peut-être servi puisque le Britannique se retrouve désormais en Formule 1 à l’âge de 19 ans.

« Je ne peux pas piloter salement, je dirais même que je suis un peu trop amical sur la piste. » explique Norris dans un entretien accordé à AMUS.

« J’ai toujours été « le bon gars » en Karting. Bien-sûr, cela a des conséquences positives, mais aussi négatives, mais je peux aussi vraiment me mettre en colère. »

« Surtout pour moi-même, par exemple, si je fais une erreur en qualifications, je me réprimande souvent. »

Interrogé pour savoir s’il n’avait pas peur de terminer comme Stoffel Vandoorne, qui a été remercié après deux saisons compliquées et qui a été largement battu par son coéquipier Fernando Alonso, Lando Norris affirme qu’il n’est pas inquiet pour le moment.

« Il m’est difficile de dire de quoi il s’agit et s’il a pu obtenir le rendement maximal. Je me concentre uniquement sur moi-même, et si Carlos [Sainz] me bat dés la première course, je vais analyser exactement dans quel domaine il a été le plus fort. »

« J’ai toute une saison pour apprendre et m’adapter, je ne suis donc pas inquiet pour le moment. Mais je pense que je suis bien placé dés le début. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Renault assure que les nouvelles règles ont un plus grand impact que le Halo

Alonso revient sur ses sacrifices pour être pilote de Formule 1