Norris parfois « effrayé » par le monde des réseaux sociaux

26 novembre 2021
2

Avec plus de 1,5 million d’abonnés sur Twitter, 4,4 millions de followers sur Instagram ou encore 1,1 million sur Twitch, le pilote McLaren Lando Norris est devenu en seulement quelques années l’un des pilotes de la grille les plus suivis sur les réseaux sociaux.

Au cours des premiers mois de la pandémie en 2020, alors que tout le monde se tournait vers les jeux en ligne, Norris a établi des records de streaming sur Twitch et a vu sa communauté de fans exploser sur les réseaux sociaux en seulement quelques mois. Le Britannique apprécie d’avoir une base de fans aussi importante et active sur les réseaux sociaux, mais la célébrité a un prix et il n’est pas rare qu’une minorité – généralement de façon anonyme – s’en prenne au pilote britannique ou bien à ses amis, montrant ainsi la face la plus noire des réseaux sociaux.

« Je pense que la seule mauvaise chose est juste la vie personnelle avec des amis, des gens qui, sans que ce soit de leur faute, sont parfois mis sous les projecteurs parce qu’ils sont vus avec moi sur les réseaux sociaux ou quelque chose du genre. » explique Norris à ESPN.

« Je pense que c’est le pire : quelqu’un qui est juste tranquille tout seul et qu’on voit avec moi au dîner ou sur un post sur Instagram. Il y a encore beaucoup de fans méchants, beaucoup de fans qui ne sont juste pas sympas et beaucoup de gens font encore des choses comme ça. »

« Je dirais que c’est la pire chose à propos de la popularité, ce genre de personnes. Les personnes qui ne respectent pas du tout votre vie personnelle et les personnes avec qui vous traînez, etc. C’est certainement le pire. »

« C’est irrespectueux je pense, envers quelqu’un qui, sans faute de sa part, je suppose juste parce qu’il est mon ami, subit des abus sur les réseaux sociaux parce que quelqu’un n’aime pas le haut qu’il porte et c’est parce qu’il est ami avec moi…C’est la seule chose que je déteste vraiment dans la position dans laquelle je suis maintenant. »

Lorsqu’on évoque avec lui le fait que sur les réseaux sociaux certaines personnes malveillantes sont désormais capables de trouver des informations sur des gens sans jamais les rencontrer auparavant, le Britannique ajoute : « Il y a en a, c’est très, très bizarre. »

« Honnêtement, c’est très effrayant ce que certaines personnes font. Le temps qu’elles passent à essayer d’enquêter sur des choses ou des personnes ou quoi que ce soit d’autre. Je ris et je trouve ça très drôle, mais c’est très étrange. C’est juste étrange. »

Outre les réseaux sociaux, Norris doit également gérer sa célébrité en dehors de la piste dans des moments de la vie un peu plus intimes et le pilote McLaren admet qu’il a du mal à ne pas accepter de faire un selfie avec un fan en public ou bien juste discuter.

« Parfois, si je dîne juste avec des amis… honnêtement, ça ne me dérange pas que les gens viennent le faire. Bien sûr, ce n’est peut-être pas la chose la plus agréable quand vous êtes en train de dîner et que les gens viennent vous dire « Puis-je avoir une photo rapide s’il vous plaît ? Mais j’ai l’impression que je ne peux pas dire non ! J’ai l’impression qu’ils me détesteraient et qu’ils ne seraient plus mes fans. Je déteste dire non, c’est parfois un problème, je devrais peut-être commencer à dire non un peu plus souvent. »

« Il n’y a pas beaucoup de choses que vous puissiez faire [pour ne pas être reconnu], à part ne pas sortir ! Il y a certaines choses que vous pouvez faire pour être un peu plus caché des feux de la rampe. Mais cela fait partie du jeu, pas seulement avec les pilotes de Formule 1, mais aussi avec des gens qui deviennent célèbres et un peu plus populaire dans n’importe quel sport qu’ils pratiquent. »

Avant le Grand Prix d’Arabie Saoudite (avant dernière manche de la saison 2021), Lando Norris occupe la cinquième place avec 153 points inscrits depuis le début de l’année.

Classement pilotes F1 2021

[table “164” not found /]

2 Comments

  1. La seule chose pour endiguer cela c’est mettre le minimum de sa vie privé sur les réseaux, voire rien du tout, se contenter de l’exposition médiatique du monde de la F1 sans plus, un peu à la manière Raikkonen;
    et de savoir dire non quand l’intrusion est dérangeante.

  2. La F1 se politise est c’est navrant quant on peut voir les couleurs des minorités LGBT sur un casque ou tee-shirt de pilotes .Le monde est malade de sa propre connerie humaine…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.