F1 - Lando Norris surpris d'avoir décroché un podium cette saison
Lando Norris, McLaren
in

Lando Norris surpris d’avoir décroché un podium cette saison

Le pilote McLaren Lando Norris a choisi son podium décroché à Imola comme meilleur moment de l’année jusqu’à présent dans cette saison 2022 de Formule 1 durant laquelle l’écurie de Woking a rencontré quelques problèmes au cours des premières courses.

Lando Norris – qui aborde la trêve estivale en étant septième au championnat du monde des pilotes avec 76 points marqués depuis le début de l’année – a connu un très bon début de campagne 2022, le Britannique ayant réussi à marquer des points dans dix des treize courses disputées jusqu’à présent. Dressant un bilan de cette première partie de saison, le pilote McLaren dit qu’il y a eu de “nombreux temps forts” depuis le premier Grand Prix disputé à Bahreïn mais que la course d’Imola où il a terminé sur la troisième marche du podium derrière les deux pilotes Red Bull a été le moment qui se démarque le plus pour lui.

“Il y a eu quelques bons moments forts, je ne sais toujours pas comment j’ai pu obtenir un podium à Imola, ça m’épate. Avec la voiture que nous avons, c’est tout un exploit, donc ça me fait encore sourire maintenant, mais il y a beaucoup de points positifs.” a expliqué Norris.

Le pilote McLaren admet que sa monoplace n’a pas encore le rythme pour aller chercher une victoire à la régulière et, bien que le rythme en qualifications a été largement amélioré, celui en course le dimanche reste encore trop lent selon lui pour aller chercher les Red Bull et les Ferrari.

“Nous avons encore beaucoup de travail à faire, l’écart avec les gars devant est toujours énorme et je suppose que, oui, c’est serré le samedi, mais tout le monde est plus proche le samedi, même la dernière place est plus proche. C’est juste que l’écart le dimanche est plus grand que ce qu’il a été dans le passé et nous devons travailler là-dessus.”

“Je vais d’abord profiter de ma pause, puis nous y travaillerons et verrons ce que nous pouvons faire pour la prochaine fois. Mais je pense que le début de saison est raisonnable, et dans l’ensemble, je suis content.”

McLaren a débuté lentement sa saison en raison de problèmes de freins sur la MCL36 et n’a pas marqué le moindre point lors de la manche d’ouverture à Bahreïn. Mais Lando Norris a salué le travail qui a été accompli depuis, le Britannique insistant sur le fait que leur capacité à se battre contre Alpine pour la quatrième place au championnat du monde des constructeurs témoigne du travail acharné de l’équipe.

“Je pense que l’essentiel est que, bien-sûr, nous ne sommes pas entrés dans la saison aussi forts que nous le voulions. Mais avec tout ce que nous avons fait depuis la première course, je pense que c’est très bien. Considérant que nous nous battons toujours pour la quatrième place au championnat des constructeurs contre une équipe qui a toujours été plus compétitive dès le premier jour, cela montre à quel point nous avons fait du bon travail dans de nombreux autres domaines.”

“Notre constance, notre fiabilité à bien des égards, nos arrêts aux stands, notre stratégie, beaucoup de choses ont été solides. Nous n’avons pas débuté aussi bien que nous le souhaitions, mais je pense que nous avons fait de bons progrès depuis. Donc, tant que nous continuons à faire cela après la pause, je serai heureux.”

“Mais ça a quand même été difficile, parce que vous voulez toujours vous battre pour plus et vous battre pour des positions plus élevées et l’écart que nous avons avec les trois meilleures équipes est toujours important. Donc, nous devons juste nous concentrer pour le combler.” conclut Norris.

Avant le Grand Prix de Belgique, qui marquera le début de la deuxième partie de saison, l’équipe McLaren occupe la cinquième place au championnat du monde des constructeurs avec quatre points de retard sur l’équipe Alpine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Christian Horner a apprécié voir Toto Wolff s'énerver l'an dernier

Christian Horner a apprécié voir Toto Wolff s’énerver l’an dernier

pierre-gasly-sebatian-vettel

Pierre Gasly reconnaissant envers Vettel pour ses précieux conseils