F1 - Le marsouinage a rendu Leclerc "un peu malade" à Barcelone
in

Le marsouinage a rendu Leclerc « un peu malade » à Barcelone

Charles Leclerc a déclaré que l’effet de marsouinage – terme utilisé en F1 pour décrire le phénomène de rebond d’une monoplace dans les lignes droites – a eu pour conséquence de le rendre « un peu malade ».

A Barcelone lors des premiers tests de l’année, de nombreuses monoplaces ont été victimes de marsouinage dans les lignes droites, un phénomène de retour en Formule 1 après plusieurs années et qui est en grande partie dû aux nouvelles règles techniques qui font la part belle à l’effet de sol sur ces machines nouvelle génération. Le pilote Ferrari Charles Leclerc a comparé la sensation aux turbulences dans un avion, admettant que cela le rendait malade. : « Cela ressemble à des turbulences comme dans un avion, parce que vous montez et descendez durant toute la ligne droite. » a déclaré Charles Leclerc après les premiers tests à Barcelone.

« Je pense que l’une des vidéos publiées par la Formule 1 montre assez bien ce phénomène, et je ne peux pas dire que ce soit agréable, parce que ça rend un peu malade, mais ça va. Nous n’en sommes encore qu’au début de ce projet et j’ai l’impression que c’est un problème que tout le monde a plus ou moins dans le paddock. Mais tous les meilleurs ingénieurs du monde sont ici et je suis sûr que nous trouverons bientôt une solution. »

En effet, tout le monde s’accorde à dire dans le paddock que ce phénomène de marsouinage sera facilement résolu, notamment en réglant la hauteur de caisse des monoplaces. En toute logique donc, nous ne devrions plus voir ce phénomène cette semaine à Bahreïn lors des trois dernières journées d’essais hivernaux qui se disputeront du 10 au 12 mars.

F1 - Mercedes présente ses nouvelles Safety Car et Medical Car

Mercedes présente ses nouvelles Safety Car et Medical Car

F1 - Oliver Gray rejoint la Williams Academy

Oliver Gray rejoint la Williams Academy