le moteur honda en très grande forme à Monaco

Le patron de Toro Rosso impressionné par les progrès réalisés par Honda

Le patron de l’équipe Toro Rosso, Franz Tost, se dit impressionné des progrès réalisés par Honda depuis 2018.

Honda a rejoint l’équipe Toro Rosso en 2018, après avoir passé trois années avec McLaren, et avant d’équiper également l’équipe sœur de Toro Rosso à partir de la saison 2019, Red Bull Racing.

Alors que la saison 2018 a uniquement servi d’année de tests pour Honda et Toro Rosso, la petite équipe de Faenza a réussi cette saison à décrocher son meilleur résultat en Grand Prix depuis 2008 grâce au podium obtenu par Daniil Kvyat au Grand Prix d’Allemagne.

Franz Tost, qui a pu suivre de très près les progrès de Honda depuis la saison dernière, se dit impressionné et s’attend à encore plus d’améliorations sur le V6 hybride japonais dans les prochains mois.

« Honda est une entreprise de renommée mondiale. Nous étions très heureux lorsque Honda a décidé de travailler avec nous, car je suis confiant que son avenir en la matière sera fructueux. » explique Franz Tost à F1Technical.net.

« Ils ont déjà montré à maintes reprises qu’ils étaient capables de concevoir des moteurs de Formule 1 performants. »

« Par rapport à l’année dernière, ils ont fait d’énormes progrès et disposent d’un programme de développement prometteur. Ils prévoient d’apporter quelques modifications au moteur afin de mieux se positionner parmi les meilleurs [constructeurs]. »

« Ils doivent améliorer leur mode de qualification, mais Honda en est conscient également. En dehors de cela, ils sont sur la bonne voie avec leurs étapes dans le développement. »

Pour rappel, Honda a déjà permis à Red Bull de décrocher deux victoires cette année, ainsi que cinq podiums [+ 1 avec Toro Rosso] et une pole position.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

daniel ricciardo

Daniel Ricciardo ne regrette pas d’avoir rejoint Renault : « Je me sens bien dans cette équipe »

kevin magnussen haas

Kevin Magnussen a dû travailler dans une usine avant de débuter sa carrière de pilote