F1 - Le PDG d'Alpine confiant de voir Alonso et Piastri en F1 en 2023
Fernando Alonso (ESP) Alpine F1 Team A522. French Grand Prix, Friday 22nd July 2022. Paul Ricard, France.
in

Le PDG d’Alpine confiant de voir Alonso et Piastri en F1 en 2023

Le PDG d’Alpine Laurent Rossi s’est dit confiant que Fernando Alonso et Oscar Piastri auront tous les deux un baquet en Formule 1 l’an prochain. 

Chez Alpine, pour le moment il n’y a que Esteban Ocon qui est sous contrat avec l’équipe du constructeur français pour 2023 puisque le contrat de son coéquipier Fernando Alonso se termine à la fin de cette saison. Alpine est actuellement en pourparlers avec le double champion du monde pour une éventuelle prolongation de contrat, mais le jeune pilote de réserve de l’écurie, l’Australien oscar Piastri, est lui aussi un sérieux candidat pour devenir le coéquipier d’Ocon l’an prochain.

Lorsqu’on demande à Laurent Rossi ce qu’il en est de l’avenir de ses deux pilotes, il a répondu : “Et bien Fernando, son contrat se termine cette année, donc évidemment nous discutons avec lui. Nous construisons des scénarios pour lui et Oscar [Piastri], comme vous allez sûrement me le demander. L’idée est qu’ils sont tous les deux de bons pilotes, et nous aimerions qu’ils pilotent l’année prochaine.” a expliqué Laurent Rossi ce samedi au Castellet.

Lorsqu’on lui a demandé explicitement si Alonso et Piastri auraient tous les deux un baquet sur la grille l’an prochain, le Français a répondu : “Je pense que oui”.”

Concernant Piastri, Laurent Rossi a ajouté qu’il serait prêt à laisser partir le jeune homme dans une autre équipe uniquement s’il a l’assurance que l’Australien continue de faire partie de la famille Alpine : “Je serais prêt à prêter Oscar à une équipe à condition que je le récupère.” a insisté Rossi.

“Nous avons beaucoup investi dans Oscar, nous croyons en lui, c’est pourquoi il est notre pilote de réserve. C’est un talent très prometteur, nous aimerions conserver ce talent dans l’équipe. Donc, un prêt, comme beaucoup d’autres pilotes qui commencent dans une équipe pour apprendre les trucs, puis revenir vers nous serait un bon scénario.”

F1 - Charles Leclerc en pole position au Grand Prix de France 2022

Charles Leclerc en pole position au Grand Prix de France 2022

Schumacher France

Schumacher : “Il faut un moyen plus simple de contrôler les limites de piste”