Le plan de 100 courses d’Alpine toujours d’actualité

18 février 2023
Logo Alpine F1

L’écurie Alpine F1 espère pouvoir se rapprocher encore un peu plus des trois équipes de tête en Formule 1 cette saison tout en ayant pour objectif principal de consolider en 2023 sa quatrième place au championnat constructeurs.

Alpine est arrivée en F1 il y a deux ans après que la société mère Renault a opté pour un changement de marque, obtenant la cinquième position lors de sa première saison en 2021 – y compris une victoire au Grand Prix de Hongrie avec Esteban Ocon – et passant à la quatrième place en 2022 après une bataille serrée avec McLaren tout au long de l’année.

Compte tenu de l’écart avec les trois écuries de tête l’an dernier et en prenant en compte le fait que la réglementation n’a quasiment pas évolué cette saison, Alpine se montre plutôt réaliste à la veille de cette nouvelle campagne et se fixe comme objectif de se rapprocher de la troisième place tout en consolidant son avance sur la cinquième.

« Une bonne année pour nous serait d’être plus proches de la troisième place, parce qu’il y avait un grand écart entre la quatrième et la troisième place l’année dernière. » explique Otmar Szafnauer, le team principal d’Alpine.

« Donc, idéalement nous voudrions être plus proches des trois premiers et un peu plus éloignés de la cinquième place. »

« Bien que nous ayons terminé quatrièmes, la bataille était âprement disputée avec McLaren, et nous n’avions que quelques points d’avance sur eux à la fin de la saison [quatorze,ndlr]. Le quatrième et le cinquième étaient presque à égalité de points et le troisième était loin. »

« Nous voulons nous rapprocher considérablement de la troisième place et être un solide quatrième cette année, puis chercher à nous rapprocher encore plus l’année suivante. »

L’Alpine A523

En 2021, le PDG d’Alpine, Laurent Rossi, a laissé à son équipe « 100 courses » pour être en mesure de se battre pour le titre mondial en Formule 1. Pour Szafnauer, ce plan est évidemment toujours d’actualité et l’Américain pense que les investissements d’Alpine au cours des derniers mois, notamment avec l’embauche de personnes qualifiées, finira par porter ses fruits.

« Le plan de 100 courses reste notre cible et notre objectif. Il y a beaucoup à faire d’ici là, mais oui, nous surveillons cela de près. C’est une question d’outils, de méthodologie et de personnes, et cela prend du temps. »

« Même dans le cas où vous arrivez à identifier les bonnes compétences et les bonnes personnes, si elles viennent d’une autre équipe, elles seront sur de longues périodes de préavis, donc vous aurez besoin d’attendre. »

« Mais nous attirons les bonnes personnes, et en attendant, nous mettons en place les bonnes méthodologies et les outils dont nous avons besoin. » conclut l’Américain.

Cette saison, l’équipe Alpine fera confiance à un duo de pilotes 100% français avec Esteban Ocon – qui entame sa quatrième année à Enstone – et Pierre Gasly qui a quitté le giron Red Bull à la fin de la saison dernière.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.