Les deux Alpine en fond de grille à Silverstone ce dimanche

Alpine F1
L'Alpine de Pierre Gasly sur la piste de Silverstone

Les deux pilotes Alpine s’élanceront depuis la fond de la grille ce dimanche à Silverstone, Esteban Ocon s’étant qualifié dix-huitième ce samedi, tandis que Pierre Gasly prendra le départ du Grand Prix de Grande-Bretagne depuis la dernière place suite à une pénalité.

Avec Pierre Gasly, Alpine n’a pas voulu prendre le moindre risque ce samedi en qualifications en raison d’une pénalité qui l’obligera à partir dernier ce dimanche. En revanche du côté du garage d’Ocon, une petite confusion entre le pilote et son ingénieur lui a valu un passage en Q2, notamment parce qu’il n’a pas eu le temps de se relancer pour un tour supplémentaire.

« Nous n’avons pas pris les bonnes décisions aux bons moments et nous semblions en décalage par rapport à la concurrence en n’attaquant pas quand la piste était probablement la plus rapide. » a expliqué Ocon ce samedi soir.

« Il y a ensuite eu un peu de confusion sur la fin. Je pensais que nous pouvions encore faire un tour et l’on m’a dit de couper mon effort. C’est finalement une journée frustrante. »

« Nous ne l’avons pas maximisée et nous devrons en analyser les raisons. Demain, la course s’annonce difficile compte tenu de notre position de départ. Nous ferons de notre mieux pour remonter, surtout si la météo continue de nous réserver des conditions changeantes. »

Du côté du management, Bruno Famin, Team Principal d’Alpine, admet que son équipe aurait pu faire mieux ce samedi à Silverstone : « Nous n’avons pas été bons sur le plan opérationnel aujourd’hui. » a déclaré le Français.

« Avec les conditions changeantes, il était crucial d’attaquer et de signer un temps quand la piste était la plus rapide et nous avons manqué la fenêtre optimale. »

« Avec Pierre, nous savions qu’il n’y avait pas grand-chose à gagner aujourd’hui avec les pénalités sur la grille, donc nous n’avons pas pris de risques inutiles. »

« Pour Esteban, le timing était serré pour le drapeau à damier et nous avons raté l’occasion d’améliorer son temps. Nous examinerons ce qu’il s’est passé pour éviter que de tels scénarios se reproduisent à l’avenir. »

« La course sera longue demain et nous analyserons la meilleure façon de l’aborder depuis nos positions de départ et de nous donner une chance de remonter dans le peloton. »

4 Comments

  1. Dans une autre époque, les dessinateurs humoristique de chaque journal tournaient en dérision Guy Ligier, qui évoquait, lui,  » son année charnière », son  » vrai rendez-vous l’année prochaine », son  » année de transition « , sa  » vrai saison à venir, compte tenu de… », le  » mieux à venir car nous… »,  » cette saison de reconstruction « … j’en passe et j’en oublie. Le temps à beaucoup passé. Pas le discours. Il avait en commun avec Alpine la couleur bleue.

  2. C’est une maladie chronique dans cette équipe. Déjà du femps de Beneton puis de Renault, Alonzo et Briatore démaraient en retard, que ce soit pour les essais ou les qualifications j’y voit une forme de vanité. Sous entendu : on est tellement supérieurs que nous n’avons pas besoin de se précipiter.
    Quant à Gasly ce qu’il lui faut « st une explication à sa médiocrité.

  3. un peu trop de « Nous examinerons ce qu’il s’est passé pour éviter que de tels scénarios se reproduisent à l’avenir. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.