anthoine hubert f2 2019

Les obsèques d’Anthoine Hubert auront lieu ce mardi à Chartres

Les obsèques d’Anthoine Hubert, décédé le samedi 31 août sur le circuit de Spa Francorchamps en Belgique, auront lieu le mardi 10 septembre à Chartres.

Les obsèques du pilote automobile français Anthoine Hubert, qui est décédé le 31 août des suite de ses blessures après un terrible accident sur le circuit de Spa Francorchamps en Belgique, auront lieu ce mardi 10 septembre en la cathédrale de Chartres au sud-ouest de Paris.

Sacré champion GP3 Série en 2018, Anthoine Hubert disputait le championnat de Formule 2 avec l’équipe britannique BWT Arden en 2019.

Le 31 août 2019, Anthoine Hubert est victime d’un grave accident lors du Grand Prix de Belgique sur le circuit de Spa Francorchamps. Sa monoplace est allée taper les barrières de pneumatiques situées en haut du Raidillon de l’Eau Rouge, puis est revenue en plein milieu de la trajectoire.

Le pilote Juan Manuel Correa, qui arrivait à ce moment-là à vive allure, a percuté de plein fouet la monoplace d’Anthoine Hubert, qui décédera des suites de ses blessures quelques heures plus tard.

Juan Manuel Correa a eu deux fractures des deux jambes et une légère lésion à la colonne vertébrale. Le pilote américain a été transporté au CHU de Liège où il a été opéré avec succès dans la soirée.

Quelques jours plus tard, l’entourage du pilote, ainsi que les médecins, ont décidé de transférer Juan Manuel Correa dans une unité de soins spécialisée au Royaume-uni, mais son état de santé s’est dégradé et l’Américain se trouve actuellement dans un état critique, mais stable.

De nombreuses personnalités du monde de la Formule 1 sont attendues aux obsèques d’Anthoine Hubert ce mardi dont ses amis proches, Charles Leclerc, Esteban Ocon ou encore Pierre Gasly.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

pneus 18 pouces pirelli F1

Renault F1 va tester les pneus Pirelli 18 pouces cette semaine sur le Paul Ricard

sebastian vettel

Nico Rosberg : « Un moment sombre pour Vettel, qui voit Leclerc devenir une légende pour Ferrari »