Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix d’Azerbaïdjan

Hamilton regrette d’avoir critiqué Mercedes en public à Monaco

Le septuple champion du monde avait fait part de son agacement à la radio lorsqu’il a vu Sebastian Vettel et Sergio Perez lui passer devant en course à Monaco

lewis-hamilton-contrat-mercedes

Au Grand Prix de Monaco où il a terminé à la septième place, le septuple champion du monde Lewis Hamilton s’est montré légèrement critique à l’égard de son équipe, mais avant le Grand Prix d’Azerbaïdjan, le Britannique admet que ses propos auraient dû être tenus à huis clos.

A Monaco, une mauvaise stratégie de la part de l’équipe Mercedes aura permis à Sebastian Vettel et Sergio Perez de passer devant Lewis Hamilton en piste, ce qui a particulièrement agacé le septuple champion du monde et qui a fait part de son mécontentement à la radio.

« Je pense naturellement que dans le feu de l’action, vous ne dites pas toujours les meilleures choses. » a déclaré Lewis Hamilton ce jeudi à Bakou.

« Je pense que les critiques constructives sont toujours une bonne chose, il vaut mieux les dire à huis clos et c’est ce que nous avons fait. »

« Je pense qu’il n’y avait personne à blâmer. Je faisais partie intégrante du processus de prise de décision, et après avoir regardé et analysé les choses, il y a des choses que j’aurais pu dire qui auraient eu un effet domino.« 

« Nous savons donc que nous aurions pu faire mieux et une course ne nous définit pas. Bien sûr, vous essayez toujours de faire mieux à l’avenir. Comme je l’ai dit, nous gagnons et nous perdons en équipe, nous allons donc aller de l’avant et espérer mieux. »

Après un Grand Prix de Monaco compliqué donc pour lui et l’équipe Mercedes, Lewis Hamilton pense que le tracé de Bakou pour favoriser un retour aux affaires pour son équipe ce week-end.

« C’est un circuit légèrement différent avec des exigences différentes. Et évidemment, il y aussi une différence de température ici ce week-end. Je pense donc à un autre ensemble de défis probablement ce week-end. Je ne pense pas nécessairement que notre performance sera la même que celle que nous avons vue lors de la dernière course. »

Lorsqu’on l’interroge sur la question des ailerons flexibles dont tout le paddock parle depuis le Grand Prix d’Espagne, notamment depuis que l’on a pu voir l’aileron arrière de la Red Bull bouger exagérément dans les lignes droites, Hamilton n’a pas souhaité s’étendre sur le sujet.

« Je pense que peu importe ce que je pense, cela ne fait pas vraiment de différence. Je ne cherche pas à faire les gros titres avec ça. J’en ai entendu parler, j’en ai parlé et le fait est qu’ils ont passé les tests qui sont donnés pour ce week-end donc nous procédons comme cela doit être fait. »

« Bien sûr, c’est un avantage dans les lignes droites, cela peut faire gagner du temps, mais nous allons simplement essayer d’être le meilleur possible avec ce que nous avons et j’espère qu’à l’avenir les tests sur ce genre de chose seront meilleurs. »

Rappelons que la FIA a mis en place à partir du 15 juin (après Bakou donc) une série de tests plus poussés pour vérifier la flexibilité des ailerons, ce qui n’a pas plu au directeur de l’équipe Mercedes, Toto Wolff, qui aurait aimé voir ces tests être mis en place avant le Grand Prix d’Azerbaïdjan.

D’ailleurs, Toto Wolff n’a pas écarté l’idée de porter une réclamation dès ce week-end auprès de la FIA, même si cette dernière n’aura que très peu de chance d’aboutir puisque toutes les monoplaces qui concourent ce week-end doivent obligatoirement passer par le contrôle technique durant lequel la flexibilité des ailerons est vérifiée.

Laisser un commentaire

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer

Grand Prix de Turquie

A trop vouloir entraver la remontée de Lewis Hamilton au Grand Prix de Turquie dimanche dernier, le Japonais Yuki Tsunoda a ruiné sa propre...

Saison 2021

Le Néerlandais Max Verstappen est le pilote de la grille ayant bouclé le plus de tours en tête jusqu'à présent après seize manches du...

Grand Prix de Turquie

Selon les calculs de l'équipe Mercedes, si Lewis Hamilton ne s'était pas arrêté pour changer de pneus dimanche dernier au GP de Turquie, le...

Saison 2021

En fonction de la situation du pilote britannique au championnat du monde, Mercedes pourrait tout à fait décider de monter une cinquième unité de...

Saison 2022

Mercedes va "lentement mais sûrement" commencer à travailler avec George Russell avant la fin de l'année, mais la priorité pour le Britannique doit être...

Saison 2021

Le pilote Mercedes espère que la compétitivité retrouvée depuis deux courses maintenant sera toujours au rendez-vous au cours des prochaines courses, alors que le...

Saison 2022

Ce vendredi, la Formule 1 a publié le calendrier officiel de la saison 2022 après l'approbation du Conseil Mondial du Sport Automobile

Grand Prix des Etats-Unis

Bien que le problème soit connu depuis quelques années maintenant, le COTA à Austin présente toujours des irrégularités qui pourraient faire souffrir les pilotes...

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2021 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.