lewis-hamilton-f1
2022 Australian Grand Prix, Sunday - Steve Etherington
in

Lewis Hamilton “dégoûté” par la décision de la Cour Suprême aux USA

Le septuple champion du monde de F1 Lewis Hamilton s’est dit “dégoûté” par la décision de la Cour Suprême des Etats-Unis qui a enterré vendredi un arrêt qui garantissait depuis près d’un demi-siècle le droit aux Américaines à avorter.

Ce vendredi 24 juin, la Cour Suprême des Etats-Unis a révoqué le droit constitutionnel à l’avortement, laissant ainsi chaque état américain libre de l’interdire, une décision que le président des Etats-Unis, Joe Biden, a qualifié “d’erreur tragique”. Cette décision a également suscité l’indignation dans le monde entier et de nombreux dirigeants et personnalités ont rapidement manifesté leur mécontentement dont le pilote de Formule 1 Lewis Hamilton.

Le Britannique – qui s’exprime souvent sur les questions des droits de l’homme ou de la femme – a exprimé sa colère sur les réseaux sociaux contre la décision de la Cour Suprême, le septuple champion du monde se disant tout simplement : “Dégoûté par la décision rendue par la Cour Suprême des Etats-Unis aujourd’hui.” a écrit le pilote Mercedes sur Instagram.

“Je ne comprends pas pourquoi certains au pouvoir ont poussé et continuent de pousser pour retirer les droits de millions de personnes. Cette décision aura un impact sur les plus vulnérables d’entre nous. Des femmes, des personnes de couleur, des membres de la communauté LGBTQIA+, etc.”

“Les organisations suivantes fournissent des ressources pour protéger les personnes qui en ont besoin et se battent pour garantir le droit des gens à choisir – Planned Parenthood double les dons. L’ACLU se bat pour élargir l’accès et protéger les droits reproductifs et les libertés fondamentales.”

A la suite de cette décision, les Etats de Californie, de l’Oregon et de Washington se sont engagés ensemble à défendre le droit à l’avortement et ont indiqué qu’ils respecteraient : “Un engagement pour défendre l’accès aux soins de santé reproductive, y compris l’avortement et les contraceptifs, et se sont engagés à protéger patientes et médecins contre les tentatives d’autres Etats d’exporter leur interdiction de l’avortement vers nos Etats.” peut-on lire dans un communiqué officiel.

pdg-f1-2022

Le PDG de la F1 prédit un championnat très serré et le retour de Mercedes

mick-schumacher-haas-f1

Pour Ecclestone, Schumacher a besoin de plus de soutien et de moins de critiques