F1 - Mercedes pensait avoir flairé la victoire pour Hamilton
2021 United States Grand Prix, Sunday - Jiri Krenek
in

Mercedes pensait avoir flairé la victoire pour Hamilton

Ce dimanche à Austin, l’équipe Mercedes pensait vraiment pouvoir remporter le Grand Prix des États-Unis avec son pilote Lewis Hamilton, mais c’était sans compter sur la superbe stratégie exécutée par l’équipe Red Bull avec la monoplace de Max Verstappen.

En course, alors que Max Verstappen venait de s’arrêter au stand pour réaliser son deuxième et dernier arrêt, l’équipe Mercedes a pris la décision de ne pas couvrir cette stratégie et de laisser Lewis Hamilton en piste plus longtemps que prévu avec un relais rallongé de sept tours, ce qui lui a permis de prendre la tête de la course. Si dans un premier temps le rythme de Lewis Hamilton avec des pneus plus usés que ceux de son rival était plus que correct, la performance a subitement chuté pour le Britannique, ce qui l’a obligé à rentrer au stand pour effectuer lui aussi un deuxième arrêt, permettant ainsi à Verstappen de récupérer la tête de la course.

Dans le dernier relais, Lewis Hamilton avait donc des pneus bien plus frais que ceux montés sur la Red Bull de son rival et le pilote Mercedes a cravaché pour réduire l’écart qui le séparait de Max Verstappen, jusqu’à arriver dans la zone d’air sale à moins d’une seconde derrière la Red Bull RB16B. Malheureusement pour lui, Hamilton n’a rien pu faire pour empêcher Max Verstappen de remporter l’épreuve ce dimanche et devra se contenter de la deuxième place ce dimanche.

« C’était vraiment une course de jeux stratégiques intéressants et de grandes batailles. Nous pensions avoir flairé la victoire avec Lewis et il a lancé une brillante charge dans les derniers tours, mais au final cela n’a pas suffi.«  a déclaré Toto Wolff, le directeur de l’équipe Mercedes, ce dimanche soir à Austin.

« Dans le premier relais, la voiture n’était pas assez rapide sur le Medium puis Red Bull a effectué un premier arrêt super agressif, avant de le couvrir une deuxième fois. Nous pensions que notre stratégie de décalage, en allant plus loin, serait suffisante à la fin pour les dépasser, mais dès que vous vous rapprochez de la voiture de devant, il est très difficile de faire quoi que ce soit. Au final, nous étions proches, mais pas assez, donc Red Bull méritait de gagner aujourd’hui. »

De l’autre côté du garage, le Finlandais Valtteri Bottas – qui s’élançait depuis la neuvième position sur la grille à la suite d’une pénalité moteur – a franchi la ligne d’arrivée à la sixième position ce dimanche à Austin, le coéquipier de Lewis Hamilton n’ayant gagné que trois positions au terme des 57 tours de course.

« Pour Valtteri, il a également eu du mal à dépasser et à se déplacer dans le peloton, mais nous avons utilisé les relais plus longs pour regagner quelques places et il a fait un gros coup sur Sainz dans l’avant-dernier tour pour prendre la sixième place. » a ajouté Wolff.

« Ce n’est pas le week-end que nous espérions, mais nous savons qu’il y a encore de nombreuses opportunités à venir. Nous sommes là, nous sommes dans le combat et nous apprécions la bataille, donc nous verrons ce que la prochaine course nous apportera. »

Après le Grand Prix des États-Unis, Mercedes est toujours leader au championnat constructeurs avec 23 points d’avance sur Red Bull Racing, alors qu’il ne reste que cinq courses à disputer cette saison.

Classement constructeurs F1 2021

Équipe Moteur Points
1 - Mercedes Mercedes 613,5
2 - Red Bull Honda 585,5
3 - Ferrari Ferrari 323,5
4 - McLaren Mercedes 275
5 - Alpine Renault 155
6 - AlphaTauri Honda 142
7 - Aston Martin Mercedes 77
8 - Williams Mercedes 23
9 - Alfa Romeo Ferrari 13
10 - Haas Ferrari 0

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

4 commentaires

  1. Toto Wolff se séparer de waltteri Bottas la saison prochaine pour prendre Russell qui n’a aucune expérience et qui ne fera pas avancer l’écurie Mercedes AMG F1 a sa place je réfléchirais a deux fois waltteri Bottas et un atout pour Mercedes i la montré qu’ils né tes pas seulement quin porteurs d’eau pour l’écurie mes biens un pilote de F1 .

  2. Mercedes reprendrez le développement de la monoplace de Lewis ils gagnerez tout les cours comme en 2019 toto a décidé d’arrêter le développement de la monoplace il l’en paye le pris a chac grand prix Mercedes ne sera pas champion du monde cette année.

  3. Mercedes à loupé sa stratégie, une fois encore, il aurait fallu s’arrêter le tour après Verstappen pour les 2 arrêts, couvrir les arrêts de Max aurait donné une plus grande chance à Lewis de gagner.
    Toto s’est pris dans le tapis.

F1 - Esteban Ocon : "C'est dur à digérer"

Esteban Ocon : « C’est dur à digérer »

F1 - Binotto : "Une erreur qui nous a couté de précieux points"

Binotto : « Une erreur qui nous a couté de précieux points »