Marko digère mal la pénalité de Perez : « Hamilton a terminé sur trois roues »

Helmut Marko
Le Dr Helmut Marko, conseiller motorsport chez Red Bull

Le conseiller de Red Bull, le Dr Helmut Marko, juge la pénalité infligée à Sergio Perez sur la grille de départ du Grand Prix d’Espagne pour avoir roulé en piste avec une monoplace endommagé à Montréal « trop sévère ».

Seizième sur la grille de départ du Grand Prix du Canada après avoir été éliminé dès la Q1 en qualifications le samedi, le pilote Red Bull s’est retrouvé au milieu du peloton pour le départ de la course ce dimanche sur une piste détrempée à l’heure du coup d’envoi donné à 14h00 (heure locale).

Les conditions changeantes tout au long de la course ont compliqué encore un peu plus la tâche de Sergio Perez et le Mexicain finira par commettre une toute petite erreur en allant frapper les barrières de sécurité en marche arrière après avoir perdu le contrôle de sa monoplace en passant sur une plaque d’humidité. Le contact n’a pas été très violent, mais l’aileron arrière de sa RB20 a été complétement détruit. 

Perez a ensuite tenté de ramener sa monoplace au stand en roulant à vitesse modérée en piste, mais de nombreux morceaux de carbone ont été répandus sur le tracé, ce qui a valu une lourde amende de 25 000 euros à Red Bull et une pénalité de trois places sur la Grille de départ du Grand Prix d’Espagne (prochaine manche) pour Sergio Perez.

« Perez devra reculer de trois places sur la grille de départ en Espagne car il n’a pas mis de côté sa voiture endommagée à Montréal et l’a plutôt ramené au stand. Je pense que c’est une punition trop sévère. » estime Helmut Marko dans sa chronique d’après course pour le site Speedweek.

« Dans une course avec des conditions changeantes, vous devez ramener votre voiture de course, surtout si l’on ne sait pas au départ à quoi ressemblent les dégâts. »

« Les rétroviseurs de Perez étaient sales et il ne pouvait pas voir exactement à quoi ressemblait l’arrière. » a ajouté l’Autrichien pour prendre la défense de son pilote.

« Bien sûr, vous voulez récupérer la voiture et, idéalement, pouvoir à nouveau vous battre pour les points. Mais les commissaires ont alors expliqué que des pièces étaient tombées de sa voiture. »

« Mais bonsoir ! Je me souviens que Lewis Hamilton a atteint l’arrivée sur trois roues à Silverstone [en 2020, ndlr] et a gagné. Etrangement, il n’y avait aucune punition à l’époque. »

Perez en retrait à Montréal

Concernant la performance de Sergio Perez à Montréal où il a été éliminé dès la Q1 en qualifications, Helmut Marko estime que le Mexicain était trop loin du compte dès le début du week-end, alors que le fait que Max Verstappen n’ait pas pu rouler en EL2 en raison d’une panne mécanique, n’a certainement pas aidé Sergio Perez à rattraper son retard avant les qualifications.

« Sergio Perez a connu une qualification difficile au Canada, comme à Monaco auparavant. Il a de la difficulté à gérer cela lorsque les conditions changent, comme cela a été le cas récemment à Montréal. Il lui faut trop de temps pour rattraper le retard. » estime Marko.

« Lors des premiers essais libres, il était à une seconde de Max [Verstappen]. Cet écart est trop grand pour être rattrapé avant les qualifications. Nous l’avons déjà observé dans le passé. De plus, Max n’a pas pu rouler lors de la deuxième séance d’essais libres en raison d’un problème et n’a pas non plus pu donner de direction [dans les réglages]. »

Après le Grand Prix du Canada, Sergio Perez occupe toujours la cinquième place au championnat du monde avec un point de retard sur le pilote Ferrari Carlos Sainz qui a lui aussi abandonné à Montréal.

2 Comments

  1. Commentaire de j.villeneuve « Perez sait qu’il pilote une red bull ? » soit Perez pilote moyennement ou max est un surdoué du pilotage .
    Pour moi max est en f1 les autres en f2 !

    • Et si Pérez n’avait pas ramener sa voiture au stands?
      Drapeau rouge? Ou safety car?
      Anyway, bulshit pour la F1.
      Pérez a bien fait de ramener sa voiture.
      C’est à la F1 d’arrêter de gâcher le spectacle !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.