Max Verstappen ne s’attend à « aucun miracle » à Sotchi

24 septembre 2020
1
max-verstappen-red-bull-f1

C’est un Max Verstappen apparemment frustré qui s’apprête à participer au Grand Prix de Russie ce week-end, après avoir subi deux abandons consécutifs lors des trois dernières courses.

A Monza, Verstappen a dû abandonner sur panne mécanique, tandis qu’au Mugello le Néerlandais a été percuté au virage 2 et a terminé sa course dans le bac à gravier après seulement quelques mètres.

Interrogé sur ses attentes pour le Grand Prix de Russie, le pilote Red Bull ne cache pas qu’il ne s’attend à aucun miracle sur l’une des pistes les plus défavorables à sa RB16.

« Ce n’a jamais été un week-end incroyable pour nous en termes de compétitivité, je ne m’attends donc à aucun miracle. » a déclaré Verstappen ce jeudi à Sotchi.

« Il y a beaucoup de longues lignes droites et beaucoup de virages à 90 degrés, qui sont des virages très courts, donc vous ne pouvez pas faire une énorme différence. »

« Donc, probablement les gars de derrière seront beaucoup plus proches qu’au Mugello et nous verrons tout au long du week-end à quel point nous allons être compétitifs – mais bien sûr, l’objectif sera d’essayer de monter sur le podium »

En Russie, Verstappen ne s’est jamais qualifié mieux que septième (2017) et n’a jamais terminé mieux que quatrième (comme il l’a fait en 2019) – mais plus inquiétant pour lui sont les trois abandons qu’il a eu cette saison en neuf courses, dont une dernière au Mugello.

« J’ai fait plus de tours lors des essais [de pré-saison] que pendant tout le week-end [au Mugello]. C’est dommage, j’aurais adoré participer à cette course, mais faire seulement deux virages n’est pas incroyable. »

« Ce qui était le plus important était de comprendre les problèmes pour pouvoir les résoudre, car pour le moment, nous avons eu trois abandons en neuf courses [deux abandons sur panne mécanique]. Ce n’est pas très beau. »

« Nous essayons simplement de travailler là-dessus et de nous assurer que cela ne se reproduira plus. Ils m’ont beaucoup expliqué, mais j’espère que cela ne se reproduira plus… »

Notez que Honda a appliqué des « contre-mesures » sur son unité de puissance avant d’arriver en Russie en espérant que cela ait résolu les différents problèmes qui ont touché le bloc V6 turbo.

1 Comment

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.