F1 - Max Verstappen n'a pas vu l'erreur de Lewis Hamilton en direct à Bakou
in

Max Verstappen n’a pas vu l’erreur de Lewis Hamilton en direct à Bakou

Max Verstappen a révélé qu’il avait découvert seulement après avoir quitté le centre médical du circuit que son rival Lewis Hamilton avait commis une grosse erreur au premier virage dans le dernier tour de course à Bakou dimanche dernier.

Au Grand Prix d’Azerbaïdjan, Max Verstappen était en tête de la course et semblait se diriger vers une victoire tant le rythme de sa Red Bull était bon. Mais au 46° tour de course, le Néerlandais a été victime d’une crevaison soudaine sur la roue arrière gauche de sa monoplace, ce qui a envoyé sa RB16B dans le mur de béton dans la ligne droite principale du circuit.

Max Verstappen a donc abandonné à quelques tours du drapeau à damier et n’a marqué aucun point, alors que son rival direct, le pilote Mercedes Lewis Hamilton, allait très certainement marquer de gros points puisqu’il se trouvait en deuxième position lorsque le drapeau rouge a été déployé pour permettre aux commissaires de dégager la carcasse de la Red Bull de Verstappen.

Mais au restart précédant les deux derniers tours de course, Lewis Hamilton s’est complétement loupé au freinage du premier virage, le Britannique franchissant la ligne d’arrivée à la quinzième position et ne marquant lui aussi aucun point.

Pendant ce temps-là, Max Verstappen – qui était au centre médical du circuit pour des contrôles obligatoires après son accident – a reçu un message sur son téléphone pour lui indiquer qu’il repartirait de Bakou toujours en tête du championnat après l’erreur de Lewis Hamilton.

« En fait, je l’ai découvert lorsque j’étais allongé sur le lit [au centre médical du circuit]. Ils vérifiaient ma tension artérielle, et tout à coup, mon téléphone a beaucoup vibré. » explique Max Verstappen, cité par le site du championnat du monde.

« Je me suis demandé ce qu’il se passait, parce que j’entendais encore les voitures rouler bien-sûr. Et puis quand j’ai terminé et que j’ai été autorisé à partir, j’ai pris mon téléphone et j’ai vu que Lewis avait eu un problème au premier virage. »

Bien qu’il soit évidemment content que son principal rival n’ait marqué aucun point dimanche dernier à Bakou, Verstappen a admis que de son côté il avait beaucoup de regrets de ne pas avoir pu marquer des points pour creuser encore un peu plus l’écart au championnat avant que la F1 ne revienne sur des tracés plus « normaux ».

« C’est juste dommage. Nous avions deux circuits urbains [Monaco et Bakou] et maintenant nous allons revenir sur des pistes « normales ». a ajouté le pilote Red Bull.

« En fait, je voulais juste creuser encore un peu plus l’écart avant de revenir sur ce genre de piste. J’ai déjà dit auparavant que Mercedes serait très forte sur des pistes normales. Ils ont eu quelques difficultés sur les tracés urbains, mais comme vous avez pu le voir à Barcelone, ils ont été très rapides en course. »

« Nous devons donc rester sur nos gardes et continuer à pousser fort parce qu’ils ont une très bonne voiture. Même si parfois ils disent que non, ils sont là ! Mais bon, c’est comme ça, de toute façon je suis toujours en tête du championnat, ce à quoi je ne m’attendais pas lorsque j’ai tapé le mur [à Bakou]. »

Avant le Grand Prix de France [prochaine manche du championnat du 18 au 20 juin], l’écart entre Max Verstappen et Lewis Hamilton est de quatre points.

simon-roberts-f1-williams

Simon Roberts quitte l’équipe Williams F1

F1 - Une panne a touché de nombreux sites, dont F1only.fr

Une panne a touché de nombreux sites, dont F1only.fr