fda-ferrari-2022
in

Ferrari a dévoilé les membres de son Académie 2022

Ferrari a dévoilé ce mardi les noms des neufs pilotes membres de son académie pour la saison 2022, dont le pilote de Formule 1 de l’équipe Haas Mick Schumacher.

La treizième année d’activité de la Ferrari Driver Academy, le programme des jeunes pilotes de l’équipe au Cheval Cabré créé en 2009, a débuté ce matin par une réunion à Maranello. Cette saison, il y aura neuf pilotes que la Ferrari Driver Academy suivra et entraînera, même si ce matin à Maranello ils n’étaient que sept. Absents justifiés, Mick Schumacher et Robert Shwartzman, les deux plus expérimentés, engagés avec leurs équipes respectives de Formule 1, Haas F1 Team pour l’Allemand et la Scuderia Ferrari pour le Russe qui remplira le rôle de pilote d’essai en 2022.

Les neuf pilotes sont : Mick Schumacher, Robert Shwartzman, Oliver Bearman, Rafael Camara, Laura Camps Torras, Arthur Leclerc, Maya Weug, James Wharton et Dino Beganovic.

La saison 2022 verra les neuf pilotes de la Ferrari Driver Academy engagés sur plusieurs fronts. Schumacher et Shwartzman poursuivront leurs engagements en Formule 1, alors que cette saison il n’y aura pas de pilotes de Maranello en Formule 2, puisqu’il a été décidé de ne pas poursuivre la relation avec Marcus Armstrong. Callum Ilott pour sa part s’est plutôt vu octroyer une « licence annuelle » pour lui permettre de vivre l’aventure de la série américaine IndyCar, une catégorie dans laquelle il aurait été trop difficile pour la FDA de continuer à suivre le pilote britannique avec les standards de l’Académie.

Formule 3 : Il y aura deux pilotes impliqués en Formule 3 : Arthur Leclerc [frère de Charles Leclerc] en est à sa deuxième saison dans la catégorie et après ses bons débuts l’an dernier – au cours desquels il a remporté deux victoires, un podium et une pole position – il est attendu cette saison parmi les prétendants au titre. Dans l’équipe Prema, il sera accompagné d’Oliver Bearman, qui en 2021 était le leader de la Formule 4, dans laquelle il a remporté les titres italien et allemand – les deux séries de plus haut niveau au monde – remportant un total de 17 victoires et dix pôles positions. C’est précisément à la lumière de ces résultats qu’il a été décidé de le faire sauter la Formule Régionale et de le faire participer à l’une des séries les plus compétitives au monde.

Formule Régionale : Le Championnat d’Europe de Formule Régionale verra également Dino Beganovic parmi les protagonistes en 2022. Le Suédois, confirmé dans l’équipe Prema, en 2021 a été l’auteur d’une croissance évidente qui, au cours des dernières courses, l’a vu se battre régulièrement pour une victoire qui serait également arrivée à Monza, sans la  manœuvre litigieuse d’un autre concurrent à deux tours de la fin. Cette année, Dino Beganovic veut être parmi les prétendants au titre et pour cette raison, immédiatement après la dernière journée avec l’Académie, il partira pour Abou Dhabi où le week-end des 22 et 23 janvier, il participera à la Formula Regional Asia. Le Suédois disputera l’intégralité du championnat – qui se termine à la mi-février – en préparation de la série européenne la plus compétitive. Pour lui tenir compagnie, il y aura aussi Leclerc et, lors des deux derniers tours, Bearman.

Formule 4 : La Ferrari Driver Academy sera représentée par trois pilotes en Formule 4. Tous concourront principalement dans la série italienne, la plus compétitive de toutes, avec quelques incursions dans des courses sélectionnées de la série allemande. Il s’agit de Maya Weug, en deuxième année dans la catégorie, de James Wharton – le vainqueur australien de la première édition des FDA Scouting World Finals – et de Rafael Cȃmara – sélectionné lors de l’édition 2022. Laura Camps Torras, qui a remporté la deuxième édition du programme FIA ​​Girls on Track – Rising Stars, se consacrera plutôt aux karts et, tout comme Wharton l’année dernière, commencera à se familiariser avec la monoplace de Formule 4, traditionnellement la première catégorie en monoplace.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

GIPHY App Key not set. Please check settings

luca-de-meo-alpine-f1-renault

Le PDG de Renault en larmes après la première victoire d’Alpine en F1

alonso-alpine-f1

Fernando Alonso espère que Honda reviendra en F1