Menacé de mort après Abou Dhabi, Latifi a « tourné la page »

7 février 2022
5
Nicholas Latifi (CDN) Williams Racing. Belgian Grand Prix, Friday 27th August 2021. Spa-Francorchamps, Belgium.

Le pilote Williams Nicholas Latifi assure que son accident au Grand Prix d’Abou Dhabi (dernière manche de la saison 2021) fait désormais partie du passé et qu’il a « tourné la page ».

Lors de la dernière course de la saison 2021, le Canadien a été victime d’un accident dans les derniers tours du Grand Prix d’Abou Dhabi, ce qui a obligé le directeur de course de la FIA, Michael Masi, à envoyer en piste une voiture de sécurité pour permettre aux commissaires de dégager l’épave de la monoplace du Canadien. Cette Safety Car a donné l’occasion à Max Verstappen d’entrer dans la voie des stands pour effectuer un changement de pneus « gratuit », ce qui a placé le pilote Red Bull dans une situation avantageuse par rapport à son rival Lewis Hamilton, qui ne s’est pas arrêté.

Le directeur de course a ensuite décidé de relancer l’épreuve pour un seul tour et Max Verstappen – au volant d’une monoplace équipée de pneus neufs – a réussi à doubler Lewis Hamilton dans l’ultime tour de l’année pour décrocher son premier titre mondial à l’âge de 24 ans. Après le Grand Prix d’Abou Dhabi, Nicholas Latifi a dénoncé l’attitude de certaines personnes sur les réseaux sociaux qui n’ont pas hésité à l’insulter et même à le menacer de mort, certains « fans » n’hésitant pas à lui reprocher d’avoir abandonné pour favoriser Max Verstappen. Dans un message adressé à ses fans , Latifi a voulu dénoncer les agissements de certains afin d’ouvrir les consciences et peut-être changer certaines pratiques à l’avenir.

« Je me suis délibérément tenu à l’écart des réseaux sociaux pour laisser les choses se calmer après les événements de la dernière course. On a beaucoup parlé de la situation qui s’est produite après mon abandon à Abou Dhabi. J’ai reçu des milliers de messages sur mes comptes de réseaux sociaux – publiquement et via des DM. La plupart ont été favorables, mais il y a aussi eu beaucoup de haine et d’abus. » pouvait-on lire dans un message publié par le pilote Williams fin décembre.

« Heureusement, je suis assez à l’aise dans ma peau et je suis dans ce monde depuis assez longtemps pour que je puisse faire un assez bon travail en ne laissant pas simplement n’importe quelle négativité m’envahir. Mais je sais que je ne suis pas le seul à penser qu’un commentaire négatif semble toujours ressortir davantage – et peut parfois suffire à noyer 100 commentaires positifs. »

« Les gens auront leur avis, et c’est bien. Avoir la peau épaisse fait partie intégrante d’un athlète, surtout lorsque vous êtes constamment en position d’être scruté. Mais bon nombre des commentaires que j’ai reçus la semaine dernière ont franchi la ligne vers quelque chose de beaucoup plus extrême. Cela m’inquiète de savoir comment quelqu’un d’autre pourrait réagir si jamais ce même niveau d’abus était dirigé contre eux. Personne ne devrait laisser les activités d’une minorité vocale dicter qui ils sont. »

Mais deux mois après le très controversé Grand Prix d’Abou Dhabi, Nicholas Latifi assure qu’il a enfin pu tourner la page et attend désormais avec impatience le début de la nouvelle saison : « J’ai laissé tout ça derrière moi. Ce furent des journées compliquées avec tout ce qui s’est passé après [la course], mais cela fait partie du sport. » a déclaré Latifi au micro de Sky Sports.

« C’était ce à quoi je m’attendais, mais j’ai désormais tourné la page et j’attends maintenant le début de la saison. Les gens auront quelque chose d’autre pour parler et sur quoi se concentrer. Tout ça fait maintenant partie du passé pour moi. » a conclu Latifi.

5 Comments

  1. Double sanction le pauvre, déjà il lutte en fond de grille avec sa Williams et en plus il se fait menacer de mort

  2. Tout cela est complétement absurde et démesuré, ce n’est que du sport, mais certains pensent jouer leur vie si un tel ou un tel gagne le championnat. Je rejoins F1forever, c’est un bien triste monde dans lequel nous vivons

  3. Triste monde dans lequel nous vivons désormais. Les gens ont « la menace de mort » facile en 2022. je n’aime pas les réseaux sociaux et c’est en partie pour cette raison

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.