F1 - Mercedes F1 face à une situation "critique" après Imola
in

Mercedes F1 face à une situation « critique » après Imola

Après le Grand Prix d’Emilie-Romagne 2022, l’équipe Mercedes a perdu sa deuxième place au championnat du monde des constructeurs et accuse désormais 36 points de retard sur l’équipe Red Bull (deuxième) et 46 points sur le leader du classement Ferrari.

A Imola le week-end dernier, seul le Britannique George Russell a marqué des points en terminant la course principale de dimanche à la quatrième position au pied du podium, tandis que son coéquipier Lewis Hamilton n’a pas réussi à faire mieux qu’une treizième position au volant d’une W13 en manque de performance une fois de plus. Un autre week-end très compliqué donc pour Mercedes qui voit désormais ses principaux rivaux creuser encore un peu plus l’écart au championnat du monde ce qui met une pression supplémentaire sur les épaules de chacun en interne, à commencer par le septuple champion du monde Lewis Hamilton qui considère qu’il n’est déjà plus dans la lutte pour le titre mondial cette année après la quatrième manche de la saison : « Je suis en dehors du championnat, c’est sûr ! Il n’y a aucun doute à avoir là-dessus, mais je continuerai à travailler aussi dur que possible pour essayer de me rattraper d’une manière ou d’une autre. » a déclaré le septuple champion du monde ce dimanche soir à Imola après la course.

Du côté du management de l’équipe Mercedes, Toto Wolff a admis pour sa part que la Mercedes W13 n’est pas une monoplace digne d’un champion du monde : « Ce qui ressort clairement de tout le week-end, c’est que nous avons du travail à faire pour livrer à nos pilotes une voiture assez rapide. » a insisté l’Autrichien ce dimanche soir en Italie.

« Nous avons vu avec George [Russell] ce que notre voiture peut faire dans un air propre mais ce n’est toujours pas assez bon. Nous avons raté le réglage de l’aileron avant de George à l’arrêt au stand en raison d’un problème qui signifiait qu’il avait une voiture qui était configurée pour le mouillé pendant la majorité de la course, donc ce fut un excellent pilotage de sa part pour conserver la P4 à la fin. »

« Pour Lewis, nous ne lui avons tout simplement pas donné l’outil dont il avait besoin. Il a été coincé par l’Alpine [d’Esteban Ocon] lors d’un arrêt au stand, ce qui l’a laissé dans un train DRS où il était impossible de doubler avec notre voiture. Nous ne produisons pas une voiture assez bonne ou digne d’un champion du monde comme Lewis, nous devons donc regarder les choses pour Miami [la prochaine course], faire un pas en avant dans notre compréhension et apporter du développement à la voiture pour résoudre nos problèmes. »

Pour Andrew Shovlin, directeur de la performance chez Mercedes, la situation devient critique et l’équipe du constructeur allemand n’a plus que deux courses pour résoudre les problèmes fondamentaux de la W13 sans quoi Mercedes ne sera plus en mesure d’aller se battre pour les championnats cette année : « Nous savons où nous en sommes en termes de performances en ce moment et nous savons où nous devons aller. Cependant, il y a quelques problèmes majeurs avec la voiture et si nous arrivons à les résoudre nous pourrons combler une grande partie de cet écart assez rapidement, mais le temps devient critique maintenant et nous devons avancer dans les deux prochaines courses si nous voulons garder les leaders à portée de main cette année. »

Après le Grand Prix d’Emilie-Romagne, Mercedes occupe la troisième place au championnat du monde des constructeurs, alors que George Russell est quatrième au championnat du monde des pilotes, tandis que Lewis Hamilton est septième avec déjà 58 points de retard sur le leader Charles Leclerc.

F1 - Norris salue l'incroyable performance de son équipe

Norris salue l’incroyable performance de son équipe

F1 - A Imola, Red Bull a signé son premier doublé en F1 depuis 2016

A Imola, Red Bull a signé son premier doublé en F1 depuis 2016