mercedes-miami-f1-2022
in

Mercedes F1 se trouve dans un « no man’s land » selon Wolff

Après le Grand Prix de Miami où George Russell a terminé P5 et Lewis Hamilton P6, le directeur de Mercedes, Toto Wolff, estime que son équipe se retrouve en quelque sorte dans un « no man’s land ».

Ce week-end à Miami, l’équipe Mercedes a montré des signes de meilleures performances lors des premiers essais libres du vendredi avec un George Russell ayant signé le meilleur temps de la deuxième séance d’essais libres. Cependant, l’optimisme a été de courte durée puisque jamais les deux pilotes Mercedes n’ont été en mesure d’aller se battre pour la pole position le samedi et encore moins pour la victoire ce dimanche en course, Toto Wolff admettant que son équipe a la troisième voiture la plus rapide actuellement tout en estimant que Mercedes se trouve d’une certaine manière dans un no man’s land.

« Nous sommes les troisièmes les plus rapides sur la piste et, d’une certaine manière, dans un no man’s land. Nous devons disséquer pourquoi nous avons connu un bon vendredi, mais ensuite nous sommes revenus en arrière, parce qu’en course, nous sommes généralement meilleurs. » a déclaré Toto Wolff ce dimanche soir à Miami.

« Nous examinerons toutes les données que nous avons générées ce week-end, en travaillant sur les sessions de vendredi pour mieux comprendre les bonnes performances et rapporter ces apprentissages en Europe [pour la prochaine course]. »

Du côté des pilotes, George Russell a admis que Mercedes n’a pas encore trouvé la clé pour débloquer plus de performances sur sa monoplace, et ce malgré les évolutions introduites sur la W13 à Miami : « Nous avons une voiture de course rapide, mais nous n’avons tout simplement pas la clé pour débloquer les performances supplémentaires et nous ne comprenons pas vraiment pourquoi. Il y a du travail à faire. » a déclaré le Britannique.

Pour Lewis Hamilton, le point positif de ce Grand Prix de Miami vient du fait que Mercedes affiche une bonne fiabilité : « Au moins nous avons des points, nous terminons, la fiabilité est bonne. » a déclaré le septuple champion du monde.

Après le Grand Prix de Miami, l’équipe Mercedes occupe la troisième place au championnat du monde des constructeurs avec 62 points de retard sur Ferrari, actuellement leader.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 commentaires

miami-f1-2022-mclaren

Norris n’en veut pas à Gasly pour son crash au GP F1 de Miami

sergio-perez-christian-horner-f1-miami

Red Bull F1 a perdu un « autre doublé » selon Sergio Perez ce dimanche à Miami