Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix de Hongrie

Mercedes a souhaité « désamorcer » la situation avec Red Bull

Le patron de Mercedes, Toto Wolff, ne souhaite pas raviver le feu et les polémiques au sujet de l’affaire Verstappen/Hamilton dont le chapitre est désormais clos selon l’aveu même du patron de Red Bull

F1 - Mercedes a souhaité "désamorcer" la situation avec Red Bull

Le directeur de l’équipe Mercedes, Toto Wolff, ne souhaite pas raviver le feu et les polémiques en divulguant ce qui était écrit dans le document transmis par Red Bull à la FIA lorsque l’équipe de Milton Keynes a envoyé sa demande de révision de la sanction infligée à Hamilton.

Après que Hamilton et Max Verstappen se soient percutés à Silverstone, le leader du championnat a été envoyé à l’hôpital pour des contrôles de précaution tandis que le champion en titre a écopé d’une pénalité de 10 secondes avant de remporter une victoire à domicile.

Verstappen a qualifié les célébrations de Hamilton « d’irrespectueuses » et le patron de Red Bull, Christian Horner, a accusé Hamilton de « conduite sale ». Red Bull a alors demandé aux stewards de revoir la pénalité de 10 secondes, mais jeudi, il a été annoncé que la demande avait été rejetée.

Dans le rapport officiel de la FIA expliquant pourquoi  la demande de révision a été rejetée, les commissaires ont déclaré : « Les commissaires notent, avec une certaine inquiétude, certaines allégations [qui n’ont pas été rendues publiques] faites dans la lettre ci-dessus du concurrent. »

« De telles allégations auraient pu ou non être pertinentes pour les commissaires si la requête en révision avait été acceptée. Les commissaires auraient peut-être abordé ces allégations directement dans toute décision qui aurait suivi. La pétition ayant été rejetée, les commissaires ne feront aucun commentaire sur ces allégations. »

Lorsqu’on a demandé au directeur de Mercedes ce vendredi quelles étaient ces allégations, l’Autrichien a répondu : « Je ne peux pas le dire, car je ne veux pas allumer davantage le feu et la polémique. »

« Je pense que ce que nous devons faire en tant qu’équipe sportive est de désamorcer et de ne pas créer plus de polarisation sur les réseaux sociaux. »

Cependant, Mercedes a tout de même répondu à la décision des commissaires par une déclaration ce jeudi soir et n’a pas hésité à accuser Red Bull d’avoir tenté de « ternir la réputation et l’intégrité sportive de Lewis Hamilton ».

Lorsqu’on lui a demandé pourquoi Mercedes a publié cette déclaration, Wolff a déclaré: « Je pense que nous voulions ramener un peu de respect à la discussion, nous comprenons que les émotions peuvent être fortes, et c’est toujours une question de perspective et de perception mais nous avons ressenti que cette ligne a été dépassée. »

« Je pense que les remarques qui ont été faites pendant et après le Grand Prix de Silverstone ont été développées plus en détail dans le document et ne se sont pas toujours penchées uniquement sur l’incident, mais en lui donnant un avant-goût plus large et ça allait  au-delà d’autres choses, c’était juste un pas de trop. »

« Des mots comme « amateur » ne devraient pas avoir leur place, et ce que cela a déclenché, c’est une avalanche de commentaires sur les réseaux sociaux, beaucoup de controverse et a ajouté une polarisation supplémentaire et je pense que nous, en tant que sport, nous devrions faire le contraire. Nous devrions désamorcer… »

Alors que le patron de Mercedes a clairement fait part de ses intentions de purifier l’air et de passer à autre chose, on lui a également demandé si les commentaires faits par Red Bull et vice versa justifiaient des excuses de la part de l’une ou l’autre équipe.

« Je pense que tout le monde doit décider s’il veut s’excuser ou non. » a-t-il déclaré.

« Nous avons estimé que les commentaires qui ont été faits pendant et après la course et dans les déclarations écrites et lors de la réunion elle-même étaient en dessous de la ceinture. Mais cela ne dépend pas de moi, et Lewis ne voudrait pas non plus exiger des excuses. » a conclu Wolff.

1 commentaire

1 commentaire

  1. Jose Nelis

    31 juillet 2021 à 08:52

    Il serait bon que Toto Wolf transmette un peu de sa sagesse et de son intelligence saupoudrée de savoir-vivre à Monsieur Horner et son ami Monsieur Marko qui n’ont pensé que vengeance sur un incident de course comme on en voit très souvent.
    J’espère que l’ esprit sportif va l’emporter et que la mesquinerie s’en ira.

Leave a Reply

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pourriez aimer

Grand Prix de Turquie

A trop vouloir entraver la remontée de Lewis Hamilton au Grand Prix de Turquie dimanche dernier, le Japonais Yuki Tsunoda a ruiné sa propre...

Saison 2021

Le Néerlandais Max Verstappen est le pilote de la grille ayant bouclé le plus de tours en tête jusqu'à présent après seize manches du...

Grand Prix de Turquie

Selon les calculs de l'équipe Mercedes, si Lewis Hamilton ne s'était pas arrêté pour changer de pneus dimanche dernier au GP de Turquie, le...

Saison 2021

En fonction de la situation du pilote britannique au championnat du monde, Mercedes pourrait tout à fait décider de monter une cinquième unité de...

Saison 2022

Mercedes va "lentement mais sûrement" commencer à travailler avec George Russell avant la fin de l'année, mais la priorité pour le Britannique doit être...

Saison 2021

Le pilote Mercedes espère que la compétitivité retrouvée depuis deux courses maintenant sera toujours au rendez-vous au cours des prochaines courses, alors que le...

Saison 2022

Ce vendredi, la Formule 1 a publié le calendrier officiel de la saison 2022 après l'approbation du Conseil Mondial du Sport Automobile

Grand Prix des Etats-Unis

Bien que le problème soit connu depuis quelques années maintenant, le COTA à Austin présente toujours des irrégularités qui pourraient faire souffrir les pilotes...

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2021 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.