mercedes-f1-news
in

Mercedes s’attend à voir une ou deux équipes en difficulté en 2022

James Allison, directeur du département technique de Mercedes, suggère que certaines équipes de la grille pourraient faire face à une année difficile en 2022 en se trompant dans leur interprétation des nouvelles règles.

Cette année, de nouvelles règles techniques entrent en vigueur en Formule 1, ce qui oblige toutes les équipes à repartir de zéro avec une feuille blanche. Le risque est de voir certaines équipes partir dans la mauvaise direction dès le début de l’année, ce qui pourrait bien leur rendre la vie difficile tout au long de la saison 2022.

« Tout le monde dans notre équipe, et tout le monde dans les autres équipes, aura fait de son mieux pour essayer de trouver un design et une approche qui correspondront au nouvel ensemble de la règlementation. » a expliqué James Allison.

« Nous allons découvrir tous ensemble au début de cette saison au cours des premières courses exactement comment cela va se passer. J’imagine, étant donné que les monoplaces sont nouvelles et différentes, qu’une ou deux [équipes] sur la grille seront vraiment trompées et elles devraient vivre une année vraiment difficile. »

« J’imagine que nous aurons tous, dans une certaine mesure, laissé des choses sur la table que nous n’avions tout simplement pas anticipées et nous regarderons d’autres voitures en nous disant : « pourquoi n’y avons-nous pas pensé? ». Ensuite, nous nous démènerons pour essayer de mettre cette idée sur la voiture aussi vite que possible, afin que nous puissions nous frayer un chemin, quelle que soit la position à laquelle nous atterrissons pour la première course, vers l’avant, ou bien si nous avons la chance d’être déjà devant, de garder les concurrents derrière nous. Ça va être tendu et ce sera certainement quelque chose qui va nous empêcher de dormir durant toute la saison. »

Alors que Mercedes est certainement l’équipe de la grille qui a le plus à perdre du changement de règles, après avoir remporté le championnat constructeurs chaque année depuis 2014, Allison explique que son équipe est en fait très enthousiasmée par le défi qui est posé cette année.

« Lorsque les règlementations changent dans une mesure aussi importante que celles-ci, nous abordons cela avec tout la joie que procure ce défi. Notre travail consiste à chercher des opportunités techniques dans les règlementations, puis à utiliser notre intelligence et nos compétences combinées et tous les efforts que nous faisons collectivement, pour essayer de trouver une configuration de voiture qui sera meilleure que l’approche de n’importe qui d’autre. »

« Lorsque tout est aussi nouveau, alors partout où vous regardez dans cette règlementation, qui est deux fois plus épaisse que l’ancienne, il y a des opportunités. Il y a évidemment un danger, et nous essaierons de nous frayer un chemin à travers le champ de mines potentiel et de ramasser toutes les petites boîtes de trésors qui peuvent être placées parmi les mines terrestres pour finir avec une voiture qui, nous l’espérons, nous fera avancer vers l’avant de la grille. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

3 commentaires

sergio-perez-f1-2022-red-bull

Perez : « Je crois fermement que je peux être champion du monde »

george-russell-mercedes-f1-news

Suivre les traces de Bottas sera difficile pour Russell selon Andretti