toto wolff mercedes amg

Mercedes prendrait un certain plaisir dans le fait de devoir rattraper un potentiel retard

Toto Wolff a tenu à répondre à Helmut Marko, le consultant motorsport de Red Bull, qui affirme depuis les essais hivernaux que son équipe sera devant Mercedes en début d’année.

Au jeu des prédictions, Helmut Marko voit Ferrari devant tout le monde, tandis que l’Autrichien voit Red Bull devancer l’équipe Mercedes, qui est restée plutôt calme et discrète pendant les essais hivernaux à Barcelone.

« Je ne pense pas que l’on puisse vraiment dire si quelqu’un a deux dixièmes d’avance ou de retard. Cela signifierait que le Dr Marko savait quelle quantité d’essence les autres avaient, et nous ne le savons pas. » a déclaré Toto Wolff ce jeudi à Melbourne.

« Pour le moment, il semble que Ferrari soit devant, et qu’il n’y ait pas grand chose entre Red Bull et Mercedes, mais comme je l’ai déjà dit, nous en saurons un peu plus samedi et dimanche. »

« Si vous regardez sur les huit jours d’essais, nous avons signé un tour rapide le dernier jour [à trois millièmes du meilleur temps signé par Vettel], mais nous n’étions pas si solides en simulation de course. »

« A contrario, Ferrari a réussi à faire rouler une monoplace qui a fonctionné dés le premier jour. Sebastian [Vettel] a dit qu’il pouvait faire ce qu’il voulait avec la voiture, mais la notre n’est pas encore équilibrée de façon optimale. »

Mercedes prend un certain plaisir dans un rôle de chasseur

Si comme le dit Toto Wolff, l’équipe Mercedes est en retard sur Ferrari, cela voudra dire que l’écurie du constructeur allemand va se retrouver dans un rôle de chasseur en début de saison, ce qui n’est pas pour déplaire à Wolff.

« D’une manière ou d’une autre, cette saison nous ne sentons pas que nous sommes dans le rôle des favoris. » insiste l’Autrichien.

« Mais le fait de devoir rattraper notre retard est aussi quelque chose de très plaisant pour nous. » conclut-il.

Bluff ou pas ?

Honnêtement, il est très difficile de savoir si l’écurie du constructeur allemand continue de  bluffer ou pas, mais en tout cas, Lewis Hamilton affirmait encore ce jeudi à Melbourne qu’il n’y avait aucun bluff de la part de Mercedes depuis les essais hivernaux.

« Lorsque nous avons dit que nous avions du travail à faire [lors des essais hivernaux], nous ne disions pas des conneries, nous avions vraiment du travail. » a déclaré Hamilton.

« Lorsque nous arriverons aux qualifications, nous obtiendrons une meilleure image, et de façon générale, lors des premières courses, nous aurons une idée de la position de chacun. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

grand prix d'australie 2019

Toutes les équipes aideront la FIA ce week-end à Melbourne

valtteri bottas mercedes

Valtteri Bottas s’attend à ce que Mercedes chasse Ferrari à Melbourne