F1 - Ferrari ne pense pas avoir un avantage avec son moteur
in

Ferrari ne pense pas avoir un avantage avec son moteur

Du côté de chez Ferrari, Charles Leclerc (actuel leader du championnat pilotes) et son patron Mattia Binotto ne pensent pas que Ferrari possède un avantage sur le reste de la grille en termes de performance moteur en ce début d’année.

Depuis le début de la saison 2022, tous les observateurs ont pu constater les très bonnes performances du moteur Ferrari que ce soit avec les deux monoplaces de la Scuderia Ferrari ou bien avec celles des écuries clientes (Haas et Alfa Romeo). Certains, dont le patron de l’équipe Haas Guenther Steiner, estiment même que le bloc V6 Ferrari est le meilleur moteur de la grille cette année en Formule 1.

Il est vrai que Ferrari a beaucoup amélioré son unité de puissance depuis la fin de l’année dernière, notamment en introduisant dans un premier temps une mise à jour sur toute la partie hybride de son V6 avant de poursuivre cette MAJ sur le moteur à combustion interne cet hiver. Bien que Charles Leclerc reconnaisse que Ferrari a amélioré son unité de puissance par rapport à l’année dernière, le Monégasque refuse de dire cependant que l’équipe italienne possède désormais un avantage sur le reste de la grille.

“Eh bien, tout d’abord, je peux sentir la différence par rapport à la voiture, les progrès qui ont été réalisés de l’année dernière à cette année et c’est bien. C’est le résultat de tout le travail accompli par les gars à Maranello, et c’est aussi la raison pour laquelle nous sommes compétitifs cette année, donc c’est super de voir ça.” a déclaré Charles Leclerc.

“D’un autre côté, je ne pense pas que nous ayons un avantage, je pense que nous sommes au même endroit que Red Bull en ce moment, parce qu’ils semblent eux aussi très forts en termes d’unité de puissance. Nous devons donc continuer à pousser, mais oui, c’est définitivement un grand pas en avant par rapport à l’année dernière.”

Le patron de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, est complétement d’accord avec les commentaires de Leclerc et déclare qu’il y a très peu de différences en termes de performance entre les moteurs : “L’année dernière, nous avons eu un certain désavantage que nous avons essayé de rattraper et je pense que si nous regardons les données nous sommes certainement plus en ligne [en 2022].”

“Sur les deux premières courses et sur l’analyse que nous avons pu faire jusqu’à présent, il semble qu’entre les unités de puissances des différents fabricants la différence soit très faible. Nous sommes arrivés à une certaine convergence, alors que nous avions un désavantage l’année derniere, ce n’est plus le cas.”

Après les deux premières manche de la saison 2022, Ferrari est en tête du championnat du monde constructeurs avec 40 points d’avance sur l’équipe Mercedes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Alpine se débarrasse de la livrée rose de sa F1

Alpine se débarrasse de la livrée rose de sa F1

F1 - Mick Schumacher sur les traces de son père à Melbourne

Mick Schumacher sur les traces de son père à Melbourne