F1 - Mercedes sait que son moteur n'a pas de déficit de puissance
in

Mercedes sait que son moteur n’a pas de déficit de puissance

Le week-end dernier au Grand Prix d’Autriche, l’équipe Mercedes n’a rien pu faire pour empêcher Max Verstappen de remporter l’épreuve sur le Red Bull Ring et les deux pilotes de l’écurie du constructeur allemand ont également dû se battre contre une McLaren extrêmement compétitive pilotée par Lando Norris.

Déjà dès les qualifications le samedi, Lando Norris s’est montré plus rapide que les deux pilotes Mercedes en se qualifiant deuxième sur la grille à seulement 48 millièmes de la Red Bull de Verstappen.

Les deux pilotes Mercedes eux n’ont pas réussi à faire mieux qu’une quatrième et une cinquième place sur la grille de départ et ont eu le plus grand mal à suivre le rythme de Norris en course le dimanche, le Britannique étant au volant d’une McLaren mise à jour pour ce Grand Prix d’Autriche, ce qui n’était pas le cas de Mercedes avec sa W12.

« Le problème est que tout le monde a regardé ce qu’il ont fait la première semaine [au Grand Prix de Styrie] et ont apporté des améliorations pour la seconde course. » a déclaré Andrew Shovlin, directeur de la performance chez Mercedes.

« Je n’ai pas l’impression que de notre côté nous ayons fait des progrès significatifs pour être honnête. Nous avons pu trouver un meilleur équilibre sur un tour, mais il ne me semble pas que nous ayons réussi à trouver plusieurs dixièmes de performance et il y a toujours cet écart. »

L’un des points positifs toutefois vient du fait que la McLaren de Lando Norris est équipée du moteur Mercedes et le fait qu’il ait réussi à se battre pour la pole position le samedi prouve selon Shovlin que le manque de performance de Mercedes ne vient pas de l’unité de puissance, mais bel et bien du package aéro et de l’équilibre général de la W12.

« Je pense que c’était aussi une surprise de voir Lando [Norris de McLaren] se battre pour la pole position. Il était sur le point de décrocher la pole, ils ont clairement progressé, donc nous savons qu’il n’y pas de déficit du côté de l’unité de puissance. »

« C’était vraiment surprenant de les voir aussi forts, et même en course…nous nous battions contre eux alors que la semaine dernière nous les avons surmontés assez rapidement. »

Au final, Norris terminera troisième de la course en Autriche, mais le Britannique a écopé d’une pénalité pour avoir poussé Sergio Perez en dehors de la piste. Sans cette pénalité, Lando Norris aurait certainement pu terminer devant la Mercedes de Bottas.

Pour rappel, Mercedes a déjà planifié une petite mise à niveau de sa W12 pour la prochaine course qui se déroulera sur le tracé de Silverstone au Royaume-Uni du 16 au 18 juillet.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

F1 - Pierre Gasly a testé les Pirelli 18 pouces ce mardi

Pierre Gasly a testé les Pirelli 18 pouces ce mardi

F1 - La F1 de retour à Bahreïn pour remplacer le GP d'Australie ?

La F1 de retour à Bahreïn pour remplacer le GP d’Australie ?