news-f1-honda-red-bull
in

Horner explique comment se poursuivra la relation entre Red Bull et Honda en 2022

Christian Horner a expliqué en détails comment la relation entre Red Bull et Honda se poursuivra en 2022, malgré le fait que le motoriste japonais a stoppé son programme en F1 à la fin de la saison 2021.

A la suite de la décision de Honda de stopper son programme en F1, Red Bull et Honda ont dû trouver un accord qui verra le motoriste japonais continuer à fabriquer les moteurs pour Red Bull jusqu’en 2025 durant une période de gel du moteur qui entre en vigueur à partir de cette saison 2022 en Formule 1. Bien que Honda ne sera plus présent en tant que firme durant les week-ends de Grand Prix, Horner a insisté sur le fait que quasiment tout le personnel de la marque japonaise continuera de travailler pour Red Bull.

« Dans le cadre de notre accord, les moteurs continueront d’être assemblés au Japon à Sakura, et il y aura un support technique en provenance du Japon. » a expliqué Christian Horner à RacingNews365, admettant que l’accord se poursuivra « très probablement » jusqu’à la fin de la période du gel des moteurs.

« C’est quelque chose dont nous discutons actuellement, il est probable que les moteurs continueront, à partir de 2022, à être produits et construits au Japon et à nous être expédiés. Nous sommes très reconnaissants envers Honda de nous fournir cette branche d’olivier, alors que nous devenons un fabricant de moteurs. Ils [les moteurs] arriveront depuis le Japon scellés et toute l’assistance en course viendra aussi du Japon cette année. C’est un accord technique, donc c’est très large pour le moment. »

Horner a également précisé qu’une grande partie des employés de Honda deviendront des employés de Red Bull Powertrains – bien que cela n’inclura pas les hommes clés de l’entreprise nippone : « Toutes les personnes de Honda, fin février, deviendront nos employés. » a déclaré Horner.

« [Masashi] Yamamoto deviendra consultant, [Toyoharu] Tanabe, je pense, va rester avec Honda à leurs côtés. Mais tout le personnel de HRD UK [Honda Racing Development] nous sera transféré, de sorte que les moteurs continueront d’être entretenus hors des services de Honda jusqu’à ce que les bancs d’essais de RBPT [Red Bull Powertrains] et les travaux soient finalisés vers mai ou juin [2022]. »

Le patron de l’équipe Red Bull a également révélé que le logo de Honda ne serait pas totalement effacé en 2022, bien que le moteur sera rebadgé « Red Bull Powertrains » : « Le moteur sera badgé comme un moteur Red Bull, mais nous avons toujours une affiliation de branding qui sera annoncée plus tard dans la saison. Ils ne seront pas totalement invisibles. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

1 commentaire

Ferrari-f1-2021-carlos-sainz-portugal

Le nouveau carburant en F1 coutera 20 chevaux aux équipes en 2022

news-f1-michael-masi-fia

Villeneuve prend la défense d’un Michael Masi « sous pression » à Abou Dhabi