F1 - Hamilton se livre sur son ressenti après le GP d'Abou Dhabi 2021
ABU DHABI, UNITED ARAB EMIRATES - DECEMBER 12: Race winner and 2021 F1 World Drivers Champion Max Verstappen of Netherlands and Red Bull Racing celebrates on the podium during the F1 Grand Prix of Abu Dhabi at Yas Marina Circuit on December 12, 2021 in Abu Dhabi, United Arab Emirates. (Photo by Clive Rose/Getty Images)
in

Hamilton se livre sur son ressenti après le GP d’Abou Dhabi 2021

Lewis Hamilton s’est confié sur ce qu’il avait ressenti dans le dernier tour du Grand Prix d’Abou Dhabi 2021 et à l’issue de la course lors de laquelle le huitième titre de champion du monde lui a échappé.

Est-il vraiment nécessaire de revenir sur les événements du Grand Prix d’Abou Dhabi 2021? Max Verstappen a remporté son premier championnat du monde après avoir doublé son rival Lewis Hamilton dans le dernier tour de course du dernier Grand Prix de la saison. Il est vrai que le pilote Red Bull a bien été aidé par l’intervention d’une voiture de sécurité à cinq tours de la fin à la suite de l’accident du pilote Williams Nicholas Latifi et du fait que le directeur de course de la FIA, Michael Masi, n’a autorisé que cinq monoplaces [celles entre Hamilton et Verstappen] à dépasser la voiture de sécurité avant de relancer l’épreuve pour un seul tour.

Lewis Hamilton n’était jusque là pas revenu sur ces événements publiquement et celui a qui semblait promis un huitième titre mondial l’a finalement fait dans les colonnes de Vanity Fair.

«Vous voyez que les choses commencent à se dérouler», dit-il, se souvenant des derniers instants de la course, «et mes pires craintes se sont réalisées. Je me disais, il n’y a aucun moyen qu’ils me  fassent ça. Il n’y a pas moyen. Cela n’arrivera pas. Sûrement pas.

Je ne sais pas si je peux vraiment mettre des mots sur le sentiment que j’ai eu“, indique-t-il. «Je me souviens juste être assis là dans l’incrédulité. Et réalisant que je dois défaire ma ceinture, je dois sortir de là, je dois sortir de la voiture, je dois trouver la force. Je n’avais aucune force. Et ce fut l’un des moments les plus difficiles, je dirais, que j’ai eu depuis très, très longtemps.”

Je savais ce qui s’était passé. Je savais quelles décisions avaient été prises et pourquoi. Oui, je savais que quelque chose n’allait pas.”

Le septuple champion du monde l’ignorait mais son père était présent à Abou Dhabi; il explique sa réaction à l’arrivée de la course : Il m’a embrassé, et je pense qu’il m’a dit : ‘Je veux que tu saches à quel point je suis fier de toi.’ Que ton père t’embrasse de cette façon est l’une des choses les plus profondes que j’aie jamais ressenties... Surtout quand ça n’est pas arrivé souvent quand tu étais enfant”.

L’article évoque aussi les échanges avec son amie, la femme d’affaires Mellody Hobson à l’issue du Grand Prix, elle qui avait également assisté à la course :  “Il était vraiment abasourdi”, se souvient-elle. “Étourdi. Comme un choc. Il posait sans cesse la même question : ” Que s’est-il passé ?Je l’ai attrapé par les deux épaules et je lui ai dit ‘Tu as tout fait correctement.’ Je n’arrêtais pas de lui dire ça. J’ai dit: ‘Ce n’était pas toi. Tu as tout fait correctement.’ Et il a littéralement dit quatre ou cinq fois : ‘Qu’est-il arrivé ?’

Lewis Hamilton a aussi confié qu’il avait des difficultés pour parler de la course plus tard: “Écoutez, je traversais toutes sortes d’émotions donc personne ne pouvait rien me dire“, se souvient-il. « Peu importe qui. Peu importe ce qui était dit. Lorsque vous vous sentez d’une certaine manière, il est parfois difficile de communiquer.”

Le pilote britannique est resté publiquement silencieux pendant plusieurs semaines après Abu Dhabi, et il y avait de nombreuses spéculations selon lesquelles il en avait fini avec la course – qu’il prendrait ses distances avec le monde de la F1. “Je me suis bien sûr demandé si je voulais continuer“, confirme-t-il.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

2 commentaires

  1. Hamilton aurait son 8 ème titre s’il avait chaussé des gommes neuves en 2021 sur ce dernier GP.
    Mercedes sur son nuage se croyait hors d’atteinte.Bref, inutile de mystifier ce qui n’est qu’une défaite au final.
    Tout ça pour dire qu’il a perdu à son tour le titre qu’il avait “volé” à Massa en 2008, 13 ans après….Sa peine est moindre que celle de ce dernier.
    Massa n’ayant obtenu aucun titre.

Perez Monaco

Sergio Perez : “Je peux encore être champion cette année”

Alpine

Affaire Piastri : Alpine F1 prête à aller devant la Haute Cour de Londres