Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Theo Pourchaire dans une F1 en 2022

pourchaire hongrie
POURCHAIRE Théo (fra), portrait, Alfa Romeo Racing ORLEN C38, during testing days from August 3 to 4, 2021 on the Hungaroring, in Mogyorod, near Budapest, Hungary - Photo Xavi Bonilla / DPPI

Frédéric Vasseur a confirmé son souhait de voir Theo Pourchaire, le pilote français actuellement en F2, participer à une séance d’essais libres en Formule 1 cette année.

Le directeur de l’équipe Alfa Romeo, Frédéric Vasseur, a déclaré que son équipe mettait tout en œuvre pour trouver une solution pour que le pilote de Formule 2 Theo Pourchaire participe à une séance d’essais libres à un moment donné cette année, bien qu’il admette que des problèmes de calendrier ont rendu cette option « difficile » jusqu’à présent.

Selon le règlement 2022, toutes les équipes doivent au moins laisser un pilote junior prendre part à une séance d’essais libres 1, à deux reprises durant la saison. Puisque Theo Pourchaire est actuellement troisième au classement du championnat F2, on pouvait s’attendre à ce que le jeune pilote français se voit offrir une sortie en EL1 à un moment donné cette année.

Il avait initialement été envisagé de faire tourner Theo Pourchaire au Castellet mais l’ajout du circuit au calendrier de la Formule 2 ne permettra pas au Français de piloter une F1 à domicile.

Pourchaire, âgé de 18 ans et originaire de la ville de Grasse dans le Sud de la France, est membre de l’académie des jeunes pilotes Sauber et entretient des liens privilégiés avec l’écurie Alfa Romeo. Le pilote français avait déjà effectué un test au volant d’une F1 de l’équipe suisse l’année dernière sur le circuit du Hungaroring de Budapest en Hongrie.

« Nous trouverons une séance d’EL1 [pour Theo Pourchaire] puisque que le règlement impose de faire participer un rookie à une séance d’essais libres« , a déclaré Frédéric Vasseur. « Mais quand nous en discutons, nous devons nous accorder entre les courses de F2, les Grands Prix avec des courses Sprint, et il y aura aussi des tests de pneumatiques à effectuer. »

« Et on ne peut pas imaginer faire appel à un rookie à Suzuka voire à Singapour, ce sera difficile même si je crois me souvenir que Max Verstappen l’a fait il y a quelques années. Il ne reste pas tellement de courses d’ici la fin de l’année mais nous trouverons une solution. D’ailleurs, d’après le règlement, c’est obligatoire. » a indiqué le Team Principal d’Alfa Romeo.

Théo Pourchaire avait été pressenti pour occuper un baquet chez Alfa Romeo en F1 en 2022 après une première saison réussie en Formule 2 en 2021. Finalement, l’équipe suisse avait préféré titulariser le Chinois Guanyu Zhou aux côtés de Valtteri Bottas pour cette saison. De son côté, le jeune Français a signé une prolongation de contrat avec l’équipe ART en F2 pour une saison supplémentaire.

News F1

Âgé de 35 ans, l'Allemand Nico Hülkenberg fera son grand retour en Formule 1 en 2023 au sein de l'équipe américaine Haas

News F1

Lando Norris explique qu'un problème récurrent de manque d'adhérence à l'avant de la McLaren a probablement compromis les chances de l'équipe de terminer à...

News F1

A partir de la saison 2023, Max Verstappen et Daniel Ricciardo vont de nouveau travailler pour la même équipe, mais les deux hommes ne...

News F1

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, va désormais s’asseoir avec Mick Schumacher pour discuter de l’avenir du jeune Allemand qui se retrouve...

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2022 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.