Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

Grand Prix de France

Le GP de France veut montrer qu’il a sa place au calendrier de la F1

F1 - Le GP de France veut montrer qu'il a sa place au calendrier de la F1
LE CASTELLET, FRANCE - JUNE 20: The fans of Max Verstappen of Red Bull Racing and The Netherlands during the F1 Grand Prix of France at Circuit Paul Ricard on June 20, 2021 in Le Castellet, France. (Photo by Peter Fox/Getty Images) // Getty Images

Ce week-end se dispute sur le tracé Paul Ricard le Grand Prix de France, douzième manche du championnat du monde de Formule 1, mais cette édition 2022 revêt une importance particulière puisque le contrat liant la F1 au GP de France arrive à son terme.

C’est donc dans un contexte particulier que se dispute le Grand Prix de France de F1 cette année sur le tracé Paul Ricard et les organisateurs n’ont pas lésiné sur les moyens pour satisfaire les quelques 200 000 spectateurs attendus sur le tracé varois tout au long du week-end avec la mise en place d’un tout nouveau plan de mobilité visant à éviter le scénario vécu par les fans en 2018 (embouteillages) ou encore l’organisation de plusieurs événements pour divertir les petits comme les grands.

Lorsqu’on lui demande ce qui serait pour lui un événement réussi, Eric Boullier, directeur du GP de France, nous répond : « Un Grand Prix de France réussi ce serait d’avoir réussi tous nos challenges, que ce soit sportif sur la piste – même si sur ce point on ne peut pas faire grand chose – un spectacle réussi en dehors de la piste et qu’on ait répondu aux attentes des spectateurs, ça c’est important. Et puis, la mobilité bien-sûr. Tous ces éléments font que ça devrait dans ce cas-là être un bon week-end. » a déclaré le Français ce jeudi au Castellet à F1only.fr.

L’avenir de la manche française n’est pour le moment toujours pas assuré au calendrier de la Formule 1 et des discussions sont toujours en cours entre les organisateurs et la FOM. Dans ce contexte, on pourrait penser que l’organisation de la manche française a plus de pression que les années précédentes, mais Eric Boullier l’assure, il n’y a aucune pression supplémentaire : « Non pas plus de pression. On doit faire à chaque Grand Prix notre maximum, que ce soit le dernier d’un contrat ou autre. » a ajouté Boullier au micro de RTL.

Lorsqu’on lui demande si cette édition 2022 du Grand Prix de France sera la dernière, Eric Boullier a répondu : « Non, je ne pense pas que ce soit le dernier. En tout cas, la FOM a clairement donné ses intentions, ils savent ce qu’on a fait aussi dans le développement durable, on est le seul Grand Prix au monde à être certifié trois étoiles par la FIA, donc on fait quand même partie des bons élèves en termes de développement durable. »

« Donc voilà, c’est à nous de montrer qu’on existe, qu’on a notre place, après il y a eu des discussions positives puisqu’ils veulent que la France reste au calendrier. La F1 elle-même ne sait pas encore comment elle va mettre en place son calendrier sur les deux, trois, cinq prochaines années, il y a eu des discussions d’alternance, on ne va pas le cacher, parce qu’ils voudraient bien avoir plus de Grands Prix que de dates, et donc forcément il y a aura des rotations. »

Les premiers essais libres du Grand Prix de France sont programmés ce vendredi 22 juillet à 14h00, le départ de la course sera donné ce dimanche 24 juillet à 15h00.

News F1

Âgé de 35 ans, l'Allemand Nico Hülkenberg fera son grand retour en Formule 1 en 2023 au sein de l'équipe américaine Haas

News F1

Lando Norris explique qu'un problème récurrent de manque d'adhérence à l'avant de la McLaren a probablement compromis les chances de l'équipe de terminer à...

News F1

A partir de la saison 2023, Max Verstappen et Daniel Ricciardo vont de nouveau travailler pour la même équipe, mais les deux hommes ne...

News F1

Le directeur de la Scuderia Ferrari, Mattia Binotto, va désormais s’asseoir avec Mick Schumacher pour discuter de l’avenir du jeune Allemand qui se retrouve...

Annonce

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1 - 2022 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.