© Renault

Nico Hulkenberg heureux d’avoir marqué de gros points à Mexico

Nico Hulkenberg a terminé sixième pour la cinquième fois de la saison à l’issue d’un Grand Prix du Mexique stratégique pour l’équipe Renault.

La performance de l’Allemand permet à Renault de quitter le circuit des frères Rodríguez avec trente points d’avance sur ses plus proches rivaux au championnat [l’équipe Haas], alors qu’il ne reste plus que deux courses à disputer avant la fin de l’année.

Renault conforte donc sa quatrième place au championnat des constructeurs, même si Haas doit encore passer devant la cour d’appel de la FIA ce jeudi (1er novembre) concernant la disqualification de Romain Grojean au Grand Prix d’Italie.

L’équipe américaine pourrait ainsi récupérer les points de la sixième place acquise par Romain Grosjean à l’arrivée du Grand Prix d’Italie.

« Nous avons connu deux très bons week-ends de suite avec beaucoup de points. C’était une course très calme et solide de mon côté, bien qu’étant un peu seul avec cette stratégie à un arrêt. » explique l’Allemand.

« Nous avons dû gérer la voiture et les pneus tout au long de la course et toute l’équipe a fait de l’excellent travail ce week-end. »

« C’est dommage pour Carlos [l’Espagnol a abandonné]. Sans cela, nous aurions pu finir sixième et septième et marquer encore plus de points. Néanmoins, nous avons accru notre avance aux championnats pilotes et constructeurs et c’est donc extrêmement positif. » 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

L’usure des pneus sur la Mercedes à Mexico n’a rien à voir avec l’absence des nouvelles jantes

marcus ericsson alfa romeo

Marcus Ericsson confirmé en Indycar en 2019