sebastian vettel

Nico Rosberg : « Un moment sombre pour Vettel, qui voit Leclerc devenir une légende pour Ferrari »

Le champion du monde 2016 Nico Rosberg a déclaré que Sebastian Vettel restait « un vrai mystère » pour lui, après le Grand Prix d’Italie complétement raté de la part du pilote Ferrari.

Ce dimanche à Monza, Sebastian Vettel a été victime d’un tête à queue pour le moins surprenant, puisque le pilote Ferrari est parti tout seul à la faute à l’entrée de la chicane Ascari.

En revenant sur la piste, Sebastian Vettel a percuté la Racing Point de Lance Stroll, qui arrivait à faible allure à ce moment-là. Pour cette manœuvre dangereuse, Sebastian Vettel a écopé d’une pénalité de dix secondes et de trois points de pénalité sur son permis.

Nico Rosberg, qui est désormais consultant pour la télévision, ne comprend pas comment Vettel a pu faire une telle erreur en course, alors qu’il se trouvait seul en piste.

« C’est inexplicable pour moi. » a déclaré Nico Rosberg après le Grand Prix d’italie au sujet de la manœuvre de Sebastian Vettel.

« Je ne peux vraiment pas expliquer ça, c’est un quadruple champion du monde et il est l’un des meilleurs pilotes de la grille. Mais il arrive à commettre une telle erreur sans aucune influence extérieure. C’est vraiment étrange. »

« Ce doit vraiment être un moment sombre pour Vettel, qui voit son coéquipier devenir une légende pour Ferrari et qui a pris désormais son statut de numéro 1 au sein de l’équipe, probablement, pour moi. »

Toutefois, selon Nico Rosberg, son compatriote peut revenir dans le match avant la fin de la saison 2019 : « Il a beaucoup de confiance, cela va certainement l’aider. »

« Vous n’avez besoin que d’une seule bonne course et vous êtes de retour. Donc, il ne faut pas l’enterrer par avance, il peut revenir très rapidement. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

anthoine hubert f2 2019

Les obsèques d’Anthoine Hubert auront lieu ce mardi à Chartres

sebastian vettel scuderia ferrari

Le PDG de Ferrari défend Vettel