Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

News F1

Norris peut comprendre certaines difficultés que rencontre Ricciardo

Lando Norris, McLaren, enters his cockpit

Lando Norris a déclaré qu’il pouvait parfaitement comprendre les difficultés rencontrées par son coéquipier Daniel Ricciardo au volant de la MCL36 depuis le début de la saison, le Britannique ayant eu lui-même des difficultés d’adaptation avec sa monoplace 2022.

Lando Norris et Daniel Ricciardo ont jusqu’ici connu un début de saison nettement différent avec 64 points inscrits pour Norris – dont un podium à Imola – et seulement 17 points marqués pour l’Australien Daniel Ricciardo avec une P6 en Australie comme meilleur résultat. Le déficit de performance entre les deux pilotes s’explique en partie par un manque de feeling avec la MCL36 pour Ricciardo, qui a dû notamment faire l’impasse sur trois journées d’essais hivernaux à Bahreïn après avoir été testé positif au Covid cet hiver, laissant ainsi seul son coéquipier développer la nouvelle monoplace.

Lorsqu’on a demandé à Norris s’il comprenait les difficultés rencontrées par Daniel Ricciardo depuis le début de l’année, le Britannique a répondu : “J’en comprends certaines parties. Pour le reste, je me concentre sur moi-même et c’est tout.”

“Vous savez, même si je suis prêt à l’aider, à donner des conseils et à répondre aux questions, ce n’est pas comme si j’étais là juste pour faire ça. Je dois aussi me concentrer sur ma propre course pour essayer de terminer sixième et obtenir de gros points.” a déclaré Norris le week-end dernier avant le départ du Grand Prix d’Autriche.

“C’est un peu un équilibre, il y a certaines choses que je comprends et d’autres non. J’ai l’impression que notre voiture est une voiture difficile à piloter. Je pense que nos caractéristiques, que nous avons également eues au cours des dernières années, et même Carlos [Sainz, son ancien coéquipier] le dit, sont assez spécifiques et uniques. Donc c’est un style de pilotage dont vous avez besoin et qui ne ressemble pas à celui que l’on peut vous apprendre en grandissant, donc vous devez vous adapter un peu.”

“Surtout cette année, la voiture est très différente et certaines des caractéristiques de l’année dernière ont disparu et nous avons introduit d’autres caractéristiques et j’ai donc dû changer mon style de pilotage. J’ai dû m’adapter, ce n’est pas parce que je suis chez McLaren depuis quatre ans que je connais cette voiture à fond. J’ai eu du mal avec mon style de pilotage en début de saison, probablement un peu plus que ce avec quoi Daniel a eu du mal au départ dès les premiers tests et j’ai l’impression que j’ai dû m’adapter un peu.”

“La façon dont nous pilotons la voiture est légèrement différente. Je préfère une voiture un peu plus survireuse et il préfère une voiture un peu plus sous-vireuse.” conclut Norris.

A lire aussi   Renault rend hommage à Jean-Pierre Jabouille

Avant le Grand Prix de France, douzième manche du championnat du monde 2022, l’équipe McLaren occupe la quatrième place au classement des constructeurs à égalité de points avec Alpine.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.