esteban-ocon-f1-alpine-news
Esteban Ocon (FRA) Alpine F1 Team. British Grand Prix, Friday 1st July 2022. Silverstone, England.
in

Ocon pas encore convaincu par les nouvelles règles introduites en F1

Alors que la F1 a introduit cette année de nouvelles réglementations technique et sportive pour permettre aux monoplaces de se suivre de plus près et offrir plus de spectacle aux fans, le Français Esteban Ocon pour sa part n’est pas encore convaincu à 100%.

Après les treize premières courses de la saison 2022, le pilote Alpine Esteban Ocon ne peut que constater que les différents vainqueurs de Grand Prix jusqu’à présent se comptent sur les doigts d’une seule main avec seulement deux équipes en lice pour la victoire (Ferrari et Red Bull). Depuis le début de la saison, Charles Leclerc compte trois victoires, Sergio Perez et Carlos Sainz une victoire chacun et Max Verstappen en comptabilise huit au total.

“Je pense que c’était déjà comme ça en 2017 et 2018. Vous aviez toujours les trois meilleures équipes, puis les autres gars qui se battaient derrière.” estime Esteban Ocon, cité par le site de la F1, lorsqu’on lui demande ce qu’il pense des nouvelles monoplaces 2022.

A lire aussi   Brawn compare la situation d'Hamilton au retour de Schumacher avec Mercedes

“Je sens que nous sommes plus proches d’où nous étions à l’époque, mais c’est encore trop loin, et cela doit être plus proche pour que nous ayons des podiums différents, des vainqueurs différents, parce que nous voyons toujours les mêmes gars.”

“Donc oui, j’espère que c’est la voie à suivre pour ces équipes du milieu de peloton, et j’espère qu’avec le plafonnement des coûts et une certaine stabilité des règles durant un moment, l’écart se réduira à l’avant.”

Avant le Grand Prix de Belgique programmé fin août sur le tracé de Spa-Francorchamps, Esteban Ocon occupe la huitième place au championnat du monde des pilotes avec 58 points inscrits depuis le début de l’année, alors qu’il reste encore neuf courses à disputer.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

4 commentaires

  1. Tous ces pilotes apparus en F1 depuis 10 ans ont un vrai très gros problème : il ne connaissent pas la F1 et fantasment bien trop l’ère Senna dont on les abreuve. Durant les années 80 90, il n’y en avait que pour McLaren et Williams, avec Ferrari + Benetton (l’ancêtre d’Alpine) comme outsiders.

    Les raisons d’un spectacle plus varié ? Absence de fiabilité, énorme différence de puissance et de consommation entre les moteurs, circuits très différents les uns des autres, et pas non plus de poids mini avec pilote à bord, d’où 6/10 gratuits d’un gabarit Prost sur un Mansell de 80 kg.

    • Svp arrête de perdre ton temp avec tes post .. regarde en globalité tes post ! Tous sont down .. please stop tu finiras par rendre ce site aussi détestable que ceux que tu as massacre.
      Je sais pas moi .. met ta casquette et va sur j’dit n’importe quoi pour me rendre vivant . Tu seras lu et apprécié

      • Commente toi-même les articles et non mes posts. Aucun autre site à mon actif et les down sont une flatterie vu qui les met apparemment.

        Explique ce qui est faux dans ce que je dis plutôt si tu en es capable car je n’agresse personne, moi. C’est la communauté de censeurs boutonneux qui bousille tout.

F1 - Valtteri Bottas trouve certaines similitudes entre Alfa Romeo et Mercedes

Valtteri Bottas trouve certaines similitudes entre Alfa Romeo et Mercedes

F1 - Après des retours positifs, Pirelli apportera des ajustements mineurs sur ses pneus 2023

Après des retours positifs, Pirelli apportera des ajustements mineurs sur ses pneus 2023