Pat Symonds explique en quoi ont consisté les tests secrets réalisés par la F1

22 août 2019
Feu LED sur les F1 2019

La F1 a révélé avoir réalisé des tests secrets le mois dernier dans la soufflerie de Sauber en Suisse pour avancer sur la réglementation qui sera introduite en F1 en 2021.

Pat Symonds, directeur technique de la F1, nous explique en quoi ont consisté ces tests secrets réalisés avec l’aide des équipes d’ingénieurs de Sauber.

« Les essais en soufflerie que nous effectuons diffèrent légèrement de ce que les équipes pourraient faire. » explique Pat Symonds, le directeur technique de la F1 à propos des tests.

« Les équipes se concentrent uniquement sur les forces exercées sur la voiture, à travers une variété d’attitudes lors du déplacement de la voiture. »

« Bien que nous nous intéressions naturellement à la nature de ces forces et en particulier à la façon dont ces forces changent à mesure que la voiture se déplace, nous nous intéressons encore plus à ce qui se passe dans l’air turbulent derrière la voiture. »

« C’est pourquoi, bien que nous réalisions l’essentiel de notre développement avec la CFD, qui utilise des techniques assez avancées qui ne sont pas couramment utilisées par les équipes, nous souhaitons sauvegarder les simulations virtuelles avec une simulation physique. »

« Nous avons également choisi d’utiliser un modèle de 50% plutôt que de 60% et nous avons choisi de faire avancer ce modèle assez loin dans la soufflerie. Cela nous a donc permis de mieux inspecter le sillage de la voiture. »

L’utilisation de la soufflerie Sauber, qui est disponible dans le commerce, permet au groupe suisse de disposer d’un très bon système de ratissage automatique.

Nikolas Tombazis, responsable des questions techniques sur les monoplaces à la FIA, explique que le râteau est constitué de « tubes Pitot » sensibles au lacet, de sorte qu’ils peuvent mesurer la direction, la pression et la vitesse de l’écoulement de l’air.

« De cette manière, nous pouvons nous assurer que les prédictions de la CFD sont correctes car l’essentiel du travail, 99% du travail, pour ces configurations a été effectué dans CFD. » explique Tombazis.

« L’essentiel de tout cela est que nous essayons de réduire les pertes subies par la voiture suivante. La simplification de l’aérodynamique de la voiture de tête contribue également à la performance dans le sillage. »

Vous pouvez voir des images et une vidéo de ces tests secrets sur le site internet de la F1 en cliquant sur ce lien.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.