Perez : « Ce qui s’est passé au Brésil est désormais derrière nous »

17 novembre 2022
8
ABU DHABI, UNITED ARAB EMIRATES - NOVEMBER 17: Sergio Perez of Mexico and Oracle Red Bull Racing poses with his team at the Red Bull Racing End of Season Team Photo during previews ahead of the F1 Grand Prix of Abu Dhabi at Yas Marina Circuit on November 17, 2022 in Abu Dhabi, United Arab Emirates. (Photo by Bryn Lennon/Getty Images

Sergio Perez assure qu’il entretient une excellente relation avec son coéquipier Max Verstappen malgré la controverse qui a éclaté le week-end dernier au Grand Prix du Brésil.

A Interlagos, Max Verstappen a délibérément refusé d’échanger sa position en piste avec son coéquipier Sergio Perez, alors que ce dernier a besoin d’un maximum de points dans sa lutte pour la deuxième place au championnat. Avant le Grand Prix d’Abou Dhabi qui se dispute ce week-end, l’équipe Red Bull a publié un communiqué dans lequel elle indique que le problème a été discuté en interne et qu’aucun détail de ces discussions ne serait révélé.

Interrogé ce jeudi sur le tracé de Yas Marina, Max Verstappen a déclaré qu’un malentendu a conduit à cette situation et qu’il ferait tout pour aider son coéquipier Sergio Perez ce week-end pour la dernière course de la saison (c’est à lire ici).

Sergio Perez pour sa part a déclaré qu’il entretient toujours une bonne relation avec son coéquipier malgré la controverse du Brésil et ses propos tenus devant les médias juste après la course : « Je me sens bien, ce qui s’est passé au Brésil est désormais derrière nous. »

« Nous avons discuté et tout ce dont nous avons parlé restera en interne. Tout a été clarifié, et maintenant il est temps de regarder vers l’avant et il nous reste une course ce week-end et je veux bien faire. Je suis assez confiant de pouvoir terminer la saison en beauté, nous allons pousser le plus possible. »

Concernant les rumeurs qui suggéraient qu’un crash volontaire de sa part aux qualifications du Grand Prix de Monaco plus tôt cette année était à l’origine du refus de Verstappen de l’aider, Perez a répondu : « Tout le monde fait des erreurs à Monaco, et de façon générale en qualifications, et ce n’est pas comme si c’était fait exprès. »

« Tout le monde fait des erreurs à Monaco et vous pouvez avoir toutes les informations et voir que j’ai déjà failli me crasher au virage 1. »

« Nous avons discuté de tout ce qui s’est passé à Sao Paulo en interne et nous avons convenu pour le bénéfice de l’équipe qu’il valait mieux que cela reste en interne. C’est mieux pour ne pas ouvrir des spéculations. Nous passons donc à autre chose, et nous sommes capables d’être l’équipe que nous étions, unie et forte. C’est la priorité de l’équipe de mettre tout cela derrière nous et d’avancer. »

8 Comments

  1. Chez RB si tu es numéro 2 tu doit rester derrière tu obéi. Tu es le bon petit toutou qui fait oui avec la tête ou tu dégage.

  2. Je vais m’abstenir de répondre à celui qui ne veut plus.

    Résumé : la F1 et sa morale tordue n’existait pas avant Verstappen le méchant, epicétou.

  3. C’est fou ça de s’aplatir
    comme un bon petit toutou.
    Perez reparle de Monaco, puis il dit : nous passons à autre chose suite au Brésil.

    Ça ressemble à un lavage de cerveau tout ça. Pas clair du tout.
    Bref il font leur soupe à la RedBull et ça sent pas très bon…

    • Euh, c’est un équipier, un porteur d’eau, et il est payé des millions pour ça: il s’écrase ou il dégage, je pense qu’il en était conscient dès le départ et que fondamentalement ça lui va. Et si jamais il oublie on lui rappelle en lui mettant le nez dedans.

      • Ca lui va parce qu’il avait pas beaucoup d’opportunité non plus de rester en F1 et que même si un de tes collègue que tu vois souvent est un con malgré qu’il soit compétant. Le cheque et la possibilité de faire ta passion dans une boite avec du bon matériel qui te permet d’approcher de tes objectifs, c’est pas si simple d’envoyer tout promener

    • « C’est fou ça de s’aplatir
      comme un bon petit toutou »
      Rectification: c’est un peu caricatural comme remarque.

      J’aurais dû dire :Verstappen est devenu tellement puissant que si Perez émet la moindre contestation MV a les moyens de le faire virer de l’écurie comme un chien.
      Enfin c’est un comble de parler de chien dans une équipe ou la loyauté semble absente.
      Rectification faite.

    • Le salaire de Perez en 2021 c’est 5 millions d’€, en 2022 il est de 10 millions d’€, et le contrat 2023 prévoit 20 a 26 millions d’€. Alors,
      ne nous mentons pas, qui n’aimerais pas être à sa place.Le critiquer ne serait -il pas une jalousie déplacé.Moi le premier j’aimerais être porteur d’eau à se tarif. Encore faut il avoir son talent et sa trajectoire sans jeu de mots.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.