F1 - Perez regrette qu'une pénalité l'ait privé d'un podium à Monza
MONZA, ITALY - SEPTEMBER 12: Sergio Perez of Mexico driving the (11) Red Bull Racing RB16B Honda leads Carlos Sainz of Spain driving the (55) Scuderia Ferrari SF21 during the F1 Grand Prix of Italy at Autodromo di Monza on September 12, 2021 in Monza, Italy. (Photo by Rudy Carezzevoli/Getty Images) // Getty Images /
in

Perez regrette qu’une pénalité l’ait privé d’un podium à Monza

Sergio Perez a déclaré qu’il était déçu par la décision des commissaires sportifs de lui infliger une pénalité de cinq secondes au Grand Prix d’Italie, ce qui a eu pour conséquence de le priver d’un podium.

Durant le Grand Prix d’Italie ce dimanche, les commissaires ont estimé que le Mexicain avait quitté la piste au virage 4 et avait acquis un avantage durable en dépassant Charles Leclerc pour la troisième place au 32e tour.

Avant la fin de la course, Perez a été informé par son équipe qu’il venait de recevoir cinq secondes de pénalité pour cette infraction, le pilote Red Bull ayant ensuite été classé cinquième à l’arrivée de l’épreuve alors qu’il avait franchi la ligne en troisième position.

Cette pénalité a permis à Valtteri Bottas de monter sur la troisième marche du podium à Monza, tandis que le pilote Ferrari Charles Leclerc a terminé quatrième.

« C’est vraiment dommage que nous n’ayons pas obtenu ce podium. » a déclaré Sergio Perez après l’arrivée.

« Je pense que nous pouvions le gagner sur la piste, mais nous l’avons perdu, et pour être honnête, nous attendions un peu plus [de clémence] de la part des commissaires sportifs dans le sens où je n’avais nulle part ou aller [lors de son dépassement sur Leclerc]. C’était soit je coupais le virage, soit j’avais un contact avec Charles. »

« Je sais que ce sont les règles, mais en tant qu’équipe nous nous sommes dit qu’ils allaient probablement être un peu plus sensés et avoir une vision plus large de la situation. Mais cela ne s’est pas produit. »

Lorsqu’on lui a suggéré qu’il aurait pu rendre la place à Charles Leclerc afin d’éviter cette pénalité, Checo a répondu : « Je pense que tout s’est passé très vite et Valtteri était proche de lui. Nous avons donc décidé de continuer en pensant que nous pourrions probablement avoir une discussion avec les commissaires sportifs. »

Au championnat du monde des pilotes, Sergio Perez occupe après le Grand Prix d’Italie la cinquième place avec 118 points marqués depuis le début de l’année.

F1 - Hamilton et Verstappen se battent comme "deux coqs dans la basse-cour"

Hamilton et Verstappen se battent comme « deux coqs dans la basse-cour »

kimi-raikkonen-alfa-romeo-f1

Kimi Raikkonen donne de ses nouvelles : « Je vais bien »