Pierre Gasly : « Le sensation avec la voiture est meilleure »

Neuvième au terme de la seconde séance d’essais libres du Grand Prix d’Azerbaïdjan, Pierre Gasly assure qu’il se sent beaucoup mieux à bord de sa monoplace désormais. Depuis le début de la saison, Pierre Gasly rencontre plus de difficultés que son coéquipier avec le comportement de sa Red Bull, notamment dans les sorties de virages. Auteur du neuvième temps le plus rapide ce vendredi à Bakou, le pilote français se dit satisfait du comportement de sa RB15, même s’il admet avoir fait quelques petites erreurs dans les zones de freinage. « Je suis assez content, même si le freinage était un

red bull bakou gasly

Neuvième au terme de la seconde séance d’essais libres du Grand Prix d’Azerbaïdjan, Pierre Gasly assure qu’il se sent beaucoup mieux à bord de sa monoplace désormais.

Depuis le début de la saison, Pierre Gasly rencontre plus de difficultés que son coéquipier avec le comportement de sa Red Bull, notamment dans les sorties de virages.

Auteur du neuvième temps le plus rapide ce vendredi à Bakou, le pilote français se dit satisfait du comportement de sa RB15, même s’il admet avoir fait quelques petites erreurs dans les zones de freinage.

« Je suis assez content, même si le freinage était un peu difficile. J’ai dû prendre l’échappatoire à deux reprises. » déclare Pierre Gasly au terme de sa première journée de travail à Bakou.

« De manière générale, la sensation avec la voiture est bien meilleure, surtout avec beaucoup de carburant. Je suis très heureux de la façon dont se comporte la voiture. La simulation de course était un peu compliquée, mais la sensation à bord de la voiture est bien meilleure. »

Malgré quelques petites erreurs lors de la seconde séance d’essais libres ce vendredi, Pierre Gasly ne pense pas que les monoplaces 2019 rendent le circuit urbain de Bakou plus compliqué.

« Le circuit n’est devenu forcément plus difficile à cause des nouvelles voitures. Bakou a toujours été un tracé difficile, parce qu’il s’agit d’un circuit étroit et rapide et avec peu d’adhérence. »

« Il est très facile de vouloir trop en faire et vous n’avez aucune marge d’erreur. Je pense que c’est toujours délicat, mais c’est semblable aux autres années. »

 

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires