pierre gasly red bull racing

Pierre Gasly n’a pas pu voir les feux sur la grille de départ à Melbourne

Plusieurs pilotes du fond de grille se sont plaints de la mauvaise visibilité en raison des nouveaux ailerons arrière plus grands introduits sur les F1 cette année.

Plusieurs pilotes, dont Pierre Gasly, se sont plaints ce dimanche ne ne pas pouvoir voir les feux sur la grille de départ à Melbourne.

Certains ont réussi à se décaler légèrement sur leur emplacement pour s’offrir un champ di vision plus grand, mais d’autres, comme Pierre Gasly, se sont fait piéger et ont perdu quelques places dés le départ.

Le Français, qui s’élançait depuis la dix-septième position sur la grille, nous explique qu’il a dû ruser pour pouvoir prendre un départ correct en regardant les autres voitures autour de lui.

Malgré cela, Pierre Gasly a tout de même perdu quelques places au départ, tandis qu’il finira tout de même à la porte des points à la onzième place.

« Ce fut une course assez difficile, et en raison des ailerons arrière plus grands, je n’ai pas pu voir les feux sur la grille. » nous explique Pierre Gasly.

« J’ai dû réagir en fonction des voitures autour de moi, et j’ai donc perdu quelques places. Ensuite, je me suis retrouvé coincé dans le trafic et même avec le DRS, c’est très difficile de doubler ici et j’ai aussi eu des débris dans mon aileron avant qui n’ont pas aidé. »

« ’J’ai passé toute la course à cinq dixièmes de la voiture devant, mais mes pneus glissaient et je ne pouvais pas passer. »

Rendez-vous à Bahreïn

« ’J’ai poussé le plus possible et j’ai tout essayé mais ce n’était pas suffisant pour gagner des points. De façon générale, le rythme du week-end était vraiment bon hormis en qualifications, où nous avons été éliminés dés Q1, mais j’étais content de mon premier tour et c’était dommage que nous n’ayons pas réussi à passer. »

« Bahreïn est une course que j’aime beaucoup et nous avons constaté que la voiture était compétitive. Nous allons donc garder la tête basse, rester concentrés et nous allons pousser fort dans deux semaines. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

gunther steiner haas

Steiner et la malédiction de Haas à Melbourne : « Comme un air de déjà-vu »

max verstappen red bull

Il est toujours aussi difficile de suivre une monoplace selon Verstappen