Pierre Gasly revient sur sa relation avec Ocon chez Alpine F1

pilotes alpine F1
Les deux pilotes Alpine, Esteban Ocon et Pierre Gasly (à droite)

Pierre Gasly a offert son point de vue sur la façon dont son partenariat avec Esteban Ocon s’est déroulé au cours de la dernière année chez Alpine, les deux compatriotes n’étant pas les meilleurs amis du monde sur le papier.

Lorsque Pierre Gasly a rejoint l’équipe Alpine en 2023, de nombreux observateurs ont estimé que la relation entre lui et son coéquipier Esteban Ocon aurait pu devenir très toxique pour l’équipe en raison de vives tensions entre les deux hommes lorsqu’ils étaient au début de leur carrière.

Cependant, lorsqu’on a demandé à Pierre Gasly avant le Grand Prix du Canada de décrire sa relation avec Esteban Ocon depuis qu’ils sont coéquipiers chez Alpine, le Normand a expliqué qu’ils avaient parfaitement réussi à travailler ensemble, malgré quelques tensions après plusieurs accrochages.

« C’est une longue histoire entre Esteban et moi. Je pense que jusqu’à présent, au cours de la dernière année et demie, nous avons réussi à travailler et à coopérer de manière très professionnelle, donc je pense que c’est important de le mentionner. » a déclaré Pierre Gasly ce jeudi à Montréal.

« Cela n’a pas toujours été facile, comme on peut l’imaginer avec deux pilotes très compétitifs, mais compte tenu de l’histoire entre nous, je pense que ça été bien. »

Quant à savoir si le futur départ d’Ocon de l’équipe aurait un effet sur ses propres projets pour 2025, alors que son actuel contrat arrivera à son terme à la fin de l’année, Pierre Gasly a répondu : « Pour être honnête, absolument aucun. »

« Je pense qu’à l’heure actuelle, la situation dans laquelle je me trouve est assez claire et pour le moment, pour mon avenir, je n’ai rien à annoncer. Vous le saurez en temps voulu. »

« Je pense que le marché [des pilotes] est actuellement suffisamment ouvert et que tout le monde est conscient des opportunités qui s’offrent à lui. Pour le moment, je n’ai pas vraiment beaucoup de détails à ce sujet. Tout se passe bien, et je suis en discussion, et c’est tout. »

Lorsqu’on l’interroge pour savoir si Alpine a renforcé ses directives ce week-end au Canada pour éviter de revivre le même scénario qu’à Monaco avec les deux monoplaces qui se percutent, Pierre Gasly a répondu : « Je pense que les directives étaient assez claires à Monaco, malheureusement, ce n’est pas ce qui s’est passé sur la piste, mais je suis assez confiant pour l’avenir que nous ne referons pas face à de tels problèmes. »

Sur un plan purement sportif enfin, Pierre Gasly – qui a terminé dixième à Monaco – reconnaît que l’équipe a encore du travail avant d’avoir une monoplace capable de se battre régulièrement pour les points, mais le Français se montre toutefois positif à la veille du Grand Prix du Canada.

« Nous savons que nous sommes encore un peu en retrait et nous essayons de repenser un peu la façon dont nous voulons aborder le concept de la voiture. » a ajouté Gasly.

« Pour le moment, nous nous concentrons sur la maximisation de ce que nous avons, et nous pouvons voir que beaucoup de choses peuvent se produire les jours de course. »

« Nous verrons bien, nous allons essayer [ici à Montréal]. Nous savons que nous pouvons nous battre pour les points en queue du top dix, mais j’espère que nous pourrons être en mesure de répéter la performance de Monaco. »

6 Comments

  1. Bjr à tous je m’appelle Hervé Regnier je suis français je vie dans le nord Pierre gasly à très bien expliqué la situation dans l’écurie alpine je souhaite que esteban puisse retrouvé volants très vite ça carrière ne peut pas s’arrêter de sito je voudrais m’adresser à monsieur famin pour le quelle sa décision de ce séparer de son pilote esteban ocon un peut trop vite qu’elle écurie ne c’est pas accroché en cours c’est facile de regarder la cours derrière un écran mes sur la piste dans la monoplace la vue et tou tautre ils ce sont accroché mes ils non pas esquinte les monoplace i son pu finir la course je vous de revenir sur votre décision vous Avé six moi pour vous prononcer dans l’attente d’une réponse favorable je vous souhaite une excellente cours à Montréal. Cordialement. Hervé Regnier de France fan de f1

      • Très juste, En fait je pense que c’est un enfant.
        Pour en revenir a Ocon, quand on ne respecte pas les consignes du patron et qu’on fait n’ importe quoi dès le premier tour, faut pas s’étonner des sanctions.
        De plus son commentaire (le premier au micro) » c’est un fait de course,de toute manière c’est moi qui ai abandonné ». Lamentable comme explication, comme si l’équipe Alpine n’était pas lésée par l’accident.
        Ne pas oublier qu’il a sortie Verrstappen qui filait vers une victoire certaine et qui lui prenait un tour .
        Bref Ocon pas Bon.

    • Peux tu faire un effort d’écrire dans un français avec une orthographe correcte et une syntaxe appropriée? On a tous des correcteurs d’orthographe, si tu souhaites être lu, mais surtout compris fais un petit effort.
      Pour info, l’incident de Monaco n’a rien à voir avec le départ d’Esteban, il a lui même indiqué qu’il était sur le départ et en discussion des conditions de son départ depuis des mois…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Cesare Ingrassia

Cesare Ingrassia est le directeur de la publication du site d'actualités sur la Formule 1, F1only.fr et du site La Chaine Renault. Véritable passionné, Cesare Ingrassia est accrédité par la FIA et la F1 et se déplace de paddock en paddock pour vous offrir une couverture totale de chaque événement tout au long de la saison.