sebsatian vettel bahreîn

Pirelli explique comment l’aileron de la Ferrari a cassé à Bahreïn

Pirelli a confirmé que le tête-à-queue effectué par Sebastian Vettel dimanche à Bahreïn est bien à l’origine  de la casse soudaine de l’aileron avant de la Ferrari de l’Allemand en course.

Dimanche à Bahreïn, Sebastian Vettel a été attaqué par la Mercedes de Lewis Hamilton au virage numéro 4 du circuit de Sakhir, et le pilote Ferrari ayant été surpris est parti en tête-à-queue.

Ce tête-à-queue a ruiné la course de Vettel, mais aussi les pneus de sa Ferrari, notamment le pneu arrière gauche qui encaissé toute la charge et qui s’est délaminé.

En parallèle, le pneu avant droit de la Ferrari de Sebastian Vettel a crevé, ce qui a provoqué d’importantes vibrations et causé la casse soudaine de l’aileron avant de la SF90.

« Vettel a effectué un tête-à-queue à grande vitesse, ce qui a provoqué un plat sur les quatre roues [et des vibrations potentiellement suffisantes pour casser l’aileron avant]. » explique Pirelli.

« Le pneu arrière gauche a été soumis à la charge la plus importante, ce qui a effectivement permis un délaminage partiel contre l’asphalte abrasif à Bahreïn. »

« Toutefois, le pneu avant droit est le seul à avoir crevé après l’incident: les trois autres pneus sont restés en place. »

« La suite [la casse de l’aileron] n’est qu’une conséquence directe du tête-à-queue effectué à grande vitesse. Il n’y avait aucun problème avec aucun des pneus avant que cela ne se produise. »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Loading…

Mick Schumacher Ferrari Bahreïn

C’est le grand jour pour Mick Schumacher

supoorters renault F1 team

Le Grand Prix de France et Renault renouvellent leur partenariat