pirelli-18-pouces-f1-2022
in

Pirelli s’attend à ce que toutes les équipes participent aux essais de pneus en 2022

Pirelli s’attend à ce que toutes les équipes de la grille jouent un rôle dans le développement des pneus 18 pouces cette saison en Formule 1.

Dans le cadre de la refonte de la règlementation technique, Pirelli introduit cette année en Formule 1 ses nouveaux pneus 18 pouces qui ont été développés avec l’aide de certaines équipes de la grille l’an dernier. Seule l’équipe Williams n’a pas participé à ces tests et a également été absente du test de pneus d’après-saison à Abou Dhabi, notamment parce que l’écurie de Grove n’a pas pu mettre à disposition de Pirelli une monoplace mule adaptée pour recevoir les jantes 18 pouces. Mais Pirelli s’attend désormais à ce que toutes les équipes jouent un rôle dans les journées de test privées en 2022.

« Nous avons convenu avec la FIA d’un certain nombre de journées d’essais, c’est-à-dire 25, c’est un bon compromis et je pense que cela nous donne une bonne opportunité de développer notre produit. » a déclaré Mario Isola, directeur de Pirelli en F1.

« De toute évidence, lorsque vous avez un produit complètement nouveau comme les pneus de 18 pouces, vous essayez d’en ajouter de plus en plus. L’année dernière, nous avions en fait 28 jours. L’année dernière, malheureusement, Williams n’a pas été en mesure de produire une voiture mule, nous n’avions que neuf équipes sur 10, mais cette année, ils vont utiliser les voitures 2022, donc les dix équipes ont la possibilité de nous soutenir dans le développement des pneus. »

« C’est important car notre pneu est toujours le meilleur compromis, ce n’est pas le pneu du vainqueur. Nous devons fabriquer un pneu qui convient à tout le monde et tester avec tout le monde nous aide. »

L’Italien est toutefois conscient qu’obtenir des créneaux libres pour les essais des pneumatiques est de plus en plus problématique en raison du calendrier, qui est composé cette année de 23 courses, un record en catégorie reine : « Pour réaliser ces journées de tests, ce que nous essayons de faire autant que possible est de programmer ces journées de tests après les Grands Prix. Nous allons donc à Barcelone pour la course et nous essayons d’y rester quelques jours, mardi et mercredi. »

« Mais nous devons faire attention qu’il ne s’agit pas d’un back-to-back ou d’une triplette. Il y a donc des limitations dans certains pays. Je pense que nous avons maintenant un bon compromis sur le nombre de jours de tests disponibles et aussi sur le fait que nous pouvons désormais tester avec toutes les équipes. »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

ferrari-charles-leclerc-f1

La Scuderia Ferrari mise beaucoup sur son nouveau simulateur

alpine-f1-2022

Alpine démarre le moteur Renault de l’A522, sa F1 2022