Restez connectés

Bonjour, que recherchez-vous ?

F1, Formule 1 – les dernières actualités en directF1, Formule 1 – les dernières actualités en direct

F1 2021

Plafonnement des coûts : Haas n’investira pas plus en 2021

kevin magnussen haas

Le budget de fonctionnement des équipes en 2021, plafonné à 175 millions de dollars, ne forcera pas l’équipe Haas à investir plus que ce qu’elle ne le fait actuellement pour atteindre cette limite.

La nouvelle réglementation prévue pour la saison 2021 ne concerne pas seulement les éléments techniques et aérodynamiques des monoplaces.

En effet, il est entériné que le budget de fonctionnement des équipes ne devra pas dépasser la somme de 175 millions de dollars [hors coût de marketing, salaire des cadres de l’équipe, salaire des pilotes].

L’équipe Haas est encore loin de dépenser cette somme actuellement et il est donc fort peu probable qu’elle fasse des efforts pour l’atteindre, comme l’a précisé Gunther Steiner à RaceFans : “Nous resterons avec ce que nous avons. Nous avons une approche assez conservatrice à ce sujet. Nous n’allons pas faire cela [augmenter le budget].”

“Nous continuerons à faire avec ce que nous avons et nous essaierons de faire du mieux que possible avec cela.”

L’approche prudente de l’équipe américaine est également une vision sur le long terme. Steiner pense que le plafond des dépenses risque bien de baisser encore dans les années à venir : “Ce qui risque de se passer c’est que les équipes qui augmentent maintenant leurs dépenses, quand le plafond diminuera de nouveau, elles seront les premières à pleurer en disant ‘oh, mais ,nous l’avons augmenté’ !”

“Je veux dire, on sait très bien que cela va arriver. Si vous n’avez pas de vision et que vous faites juste ce qui vous arrange sur le moment, peut-être que cela ne fonctionnera pas.”

Quels sont donc les objectifs du plafonnement des coûts en F1? Sont-ils les mêmes que dans d’autres sports?

Actuellement, les dépenses totales d’une équipe de Formule 1 varient énormément, avec un fossé de plusieurs millions de dollars entre les équipes les plus riches et les autres.

Comme dans les autres sports, où des équipes plus riches peuvent acheter les meilleurs joueurs, le pouvoir d’achat a tendance à être directement lié à la compétitivité en F1.

Le plafonnement des coûts de la F1 mettra fin [en théorie] à l’écart de dépenses grandissant entre les gros dépensiers et les personnes disposant de moins de ressources, ainsi que le différentiel de performance sur la piste qui en résulte.

Cela donne également aux grandes équipes la certitude du montant qu’elles ont à investir pour être au sommet, et de l’espoir et de la stabilité aux petites équipes qui sauront que l’écart ne se creuse pas toujours. Cela réduira également le coût global de la F1, qui a connu une croissance exponentielle au cours des dernières décennies.

A combien sont plafonnés les coûts ?

175 millions de dollars. Certaines équipes dépensent actuellement plus que cela sur une saison – mais pas nécessairement toutes en performance.

D’autres équipes dépensent très peu pour ce montant pour l’ensemble de leurs activités. Le plafonnement des coûts s’applique également à toutes les équipes. Le niveau approprié pour restreindre les dépenses d’une équipe de F1 est un sujet très complexe qui n’a jamais été correctement traité auparavant.

Les décideurs ont tout mis en œuvre pour consulter toutes les équipes afin de déterminer le niveau de plafond jugé adéquat pour atteindre les objectifs de durabilité et de stabilité à long terme, de promotion de l’équilibre concurrentiel et de l’équité sportive du championnat. tout en préservant la technologie unique et le défi technique de la F1.

Le plafond est valable pour une année civile et est basé sur le nombre de 21 Grands Prix – un de moins qu’en 2020 – sur le calendrier. En cas d’augmentation de ce nombre, les équipes seront autorisées à dépenser un million de dollars de plus par course supplémentaire. Le chiffre sera réduit de la même manière si le calendrier est inférieur à 21 courses (plus de courses, plus de budget – moins de courses, moins de budget).

Qu’est-ce qui est inclus dans le plafond budgétaire ?

Le plafond couvre les dépenses liées aux performances de la voiture. Elle exclut tous les coûts de marketing, les frais de pilote de course et les coûts des trois employés les mieux rémunérés de l’équipe.

Des équipes telles que Williams gèrent des programmes de voitures Héritage. Celles-ci seront également exclues, de même que toutes les activités liées à l’impôt sur le revenu des sociétés et autres activités non F1.

Les coûts liés à leur propriété, tels que les primes des employés d’usine, ainsi que les frais d’inscription au championnat et d’achat de superlicences sont également exonérés. Le coût d’achat d’un contrat de fourniture de moteur client – plafonné à 15 millions d’euros par saison – ainsi que les coûts de vol et d’hôtel pour la course et les voyages d’essai ne comptent pas.

Comment le coût maximum sera-t-il réglementé ?

Une administration de plafonnement des coûts sera créée pour contrôler le respect du Règlement financier. Les auditeurs Deloitte ont été nommés pour superviser de manière indépendante le respect du plafond par chaque équipe.

En préparation de l’introduction du plafonnement des coûts, la F1 travaillera avec les équipes pour opérer une période d’implantation souple – ou une course factice – en 2020. Aucune équipe ne sera passible de sanctions si elle ne se conforme pas pendant cette période.

À partir de 2021, les équipes doivent soumettre un compte intermédiaire de leurs dépenses par rapport au Cost Cap pour la période de janvier à avril, à la fin du mois de juin de chaque année. Les dépenses annuelles doivent être déclarées avant la fin du mois de mars suivant.

Les équipes seront-elles pénalisées si elles dépensent trop?

En termes simples, oui. Il existe trois catégories de violations potentielles. La première est une violation de procédure, telle qu’une équipe qui soumet ses comptes en retard ou de manière inexacte.

La deuxième est une violation mineure des dépassements de dépenses, lorsque le rapport d’une équipe indique qu’il a dépassé le plafond des coûts de moins de 5% ou que l’Administration du plafonnement des coûts constate qu’il a dépassé ce pourcentage.

La troisième est une violation substantielle des dépassements de dépenses, où la soumission des comptes de l’équipe ou une enquête du comité montre qu’elle a dépassé le plafond des coûts de plus de 5%.

Une fois la violation identifiée, trois formes de pénalité sont possibles. Le premier est une pénalité financière. La valeur de l’amende sera déterminée au cas par cas. La seconde est une sanction sportive mineure qui peut être une combinaison de réprimande, de déduction de points constructeurs et / ou pilotes, d’une interdiction pour un certain nombre de courses, de limitations des essais – à la fois CFD et sur piste – et / ou d’une réduction de leur coût plafond.

La troisième est la pénalité sportive matérielle, qui est la plus grave car elle peut impliquer tout ce qui précède, plus l’exclusion du championnat du monde.

© F1only.fr News F1 24/7 - Toute l'actualité de la Formule 1. 2015-2023 - Tous droits réservés/Reproduction totale ou en partie interdite. F1only.fr n’a aucun lien avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. et son contenu n’est ni approuvé, ni parrainé par ces entités. Les termes F1, FORMULE UN, FORMULE 1, FORMULA ONE et FORMULA 1 et toute combinaison de ces termes ainsi que les logos exploités en relation avec le Championnat du Monde de Formule Un sont la propriété de Formula One Licensing B.V. Ils ne peuvent être utilisés de quelque manière que ce soit qui impliquerait un lien officiel avec Formula One Group, la FIA, le Championnat du Monde FIA de Formule 1 ou Formula One Licensing B.V. Cette dernière se réserve le droit d’agir en cas d’une atteinte quelconque à ses droits. En qualité de média spécialisé sur la F1, F1only.fr est accrédité sur les GP de Formule 1 tout au long de la saison.