Plus de 300 plaques d’égout vérifiées avant les EL2 à Bakou

Après l’incident survenu ce vendredi matin à Bakou lors de la première séance d’essais libres du Grand Prix d’Azerbaïdjan, les commissaires ont dû vérifier plus de 300 plaques d’égout sur la piste. Ce vendredi matin lors des EL1, une plaque d’égout s’est dessoudée au passage de la Williams de George Russell, obligeant les officiels à annuler purement et simplement la première séance d’essais libres après seulement quinze minutes de roulage. Après cet incident, qui a valu à Williams un changement de châssis sur la monoplace de son pilote, la FIA a ordonné aux organisateurs du Grand Prix d’Azerbaïdjan de contrôler

circuit de bakou azerbaïdjan

Après l’incident survenu ce vendredi matin à Bakou lors de la première séance d’essais libres du Grand Prix d’Azerbaïdjan, les commissaires ont dû vérifier plus de 300 plaques d’égout sur la piste.

Ce vendredi matin lors des EL1, une plaque d’égout s’est dessoudée au passage de la Williams de George Russell, obligeant les officiels à annuler purement et simplement la première séance d’essais libres après seulement quinze minutes de roulage.

Après cet incident, qui a valu à Williams un changement de châssis sur la monoplace de son pilote, la FIA a ordonné aux organisateurs du Grand Prix d’Azerbaïdjan de contrôler toutes les plaques d’égout se trouvant sur le tracé, soit plus de 300 plaques.

« Les EL1 ont malheureusement été annulés en raison d’une plaque d’égout qui a lâché. Bien que tous les contrôles de sécurité et de réglementation aient été mis en place au préalable. » indiquent les organisateurs de l’épreuve dans un communiqué.

« Cela a été causé par un problème indétectable au niveau de la plaque d’égout et qui n’a été vu que cet après-midi. »

« Nous nous sommes coordonnés avec la FIA pour remplacer cette plaque d’égout et pour vérifier toutes les autres sur le circuit avant que les essais ne reprennent. »

« La sécurité des pilotes est toujours primordiale pour nous et reste notre priorité principale. Avec plus de 300 plaques sur le circuit, ce processus prendra un certain temps. » indiquaient les organisateurs peu après les EL1.

Entre-temps, la Formule 2 a roulé sur le circuit et aucun problème lié aux plaques d’égout n’a été constaté. La FIA a d’ailleurs validé l’heure de début de la seconde séance d’essais libres à 15h00 [heure française].

S’abonner
Notification pour
guest

0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires